Accueil » Le Dornier Orca, le Seastar polyvalent

Le Dornier Orca, le Seastar polyvalent

Alors que la production en série du Dornier Seastar peine à débuter, le constructeur d’hydravions allemand annonce une future version optimisée pour le travail aérien et la reconnaissance, le Dornier Orca.

18.05.2019

Le Dornier Orca se présente comme une version polyvalente du Seastar. © Dornier

Toujours motorisé par deux turbines PT-6A en nacelle, le Dornier Orca pourra être équipé de systèmes de surveillance et d’analyse grâce à plusieurs points d’emport, y compris sous les ailes et sa cabine pourra être équipée des postes de travail permettant de les utiliser. Ainsi, radar, caméras de toutes sortes, senseurs magnétiques ou autres systèmes d’auto-défense peuvent être installé sur l’Orca à la demande des futurs clients.

Par nature, cet appareil est pensé pour évoluer en environnement maritime et océanique. Le constructeur insiste sur les missions à caractère écologique ou de défense de l’environnement possibles avec ce genre de vecteur qui, toujours selon Dornier, dispose de bien des avantages par rapport aux voilures tournantes, le Seastar ayant une autonomie et une vitesse sensiblement supérieures.

 

Dornier Seastar, l’héritier chinois

Le Seastar et sa version Orca, partagent une même coque, en composite et donc insensible à la corrosion, dont la forme lui permet de supporter une mer très agitée, une qualité qui peut être mise à profit pour des missions de sauvetage notamment.

le premier Orca pourrait entrer en service en 2022 si les organismes gouvernementaux avec lequel Dornier est en discussion permettent d’offrir un avenir à ce projet.

FM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.