petit fute

Accueil » Aviation Générale » L’Elixir plus avion que jamais

L’Elixir plus avion que jamais

C’est la première fois que le biplace français est présenté avec sa verrière, son tableau de bord et son habitacle. Prometteur.

Le biplace Elixir au salon France Air Expo de Lyon Bron (8-10 juin 2017). © Gil Roy / Aerobuzz.fr

A chacune de ses apparitions publiques, les progrès accomplis par la jeune équipe de constructeurs d’Elixir Aircraft sont tangibles. En avril dernier, au salon de Friedrichshafen, l’Elixir était devenu une cellule avec sa voilure et un moteur Rotax. Il commençait à ressembler à un avion. Deux mois plus tard, au salon France Air Expo de Lyon-Bron (8-10 juin 2017), plus doute, l’Elixir est un avion à part entière.

Construction collaborative

La petite équipe installée en Charente-Maritime joue cartes sur table. Elle mène une vraie construction collaborative en dévoilant l’avancement du projet au fur et à mesure. Et plus, elle se rapproche du but, plus la qualité du travail apparaît remarquable. Les porteurs du projet tiennent le cap.

A Lyon-Bron, les visiteurs ont pu voir l’Elixir avec sa voilure complète, saumons et volets compris. Le moteur est capoté. La verrière est en place. L’habitacle est accessible. Les visiteurs sont invités à s’installer pour apprécier l’ergonomie et découvrir une foule de détails pratiques qui vont rendre agréable la vie du pilote aux commandes.

Un tableau de bord réfléchi

Le tableau de bord est astucieux. De part et d’autre de l’écran central du Garmin GX3, on trouve des instruments analogiques et un vide poche pour déposer une carte ou une tablette. La forme du tableau de bord permet de clipper le tableau (tous modèles confondus). Elle vient alors occulter les instruments et le vide poche. Simple et fonctionnel.

Un rangement pour la tablette. Un emplacement pour d’éventuels instruments analogiques… © Gil Roy / Aerobuzz.fr
La forme du tableau de bord permet de clipper la tablette facilement afin de l’avoir sous les yeux… © Gil Roy / Aerobuzz.fr

L’Elixir a été développé sur une base de MCR. Les concepteurs ne s’en sont jamais cachés. Ils le revendiquent même. Mais, l’Elixir est un MCR qui aurait corrigé ses défauts de jeunesse et qui bénéficie des progrès technologiques de ces deux dernières décennies. L’équipe d’Elixir Aircraft est en contact avec Christophe Robin, le père du MCR. Elle l’est aussi avec Michel Colomban, un autre illustre concepteur aéronautique.

Assis à l’intérieur de l’Elixir, il devient évident que ce biplace est un avion. Il inspire confiance.

Rendez-vous au salon du Bourget 2017

Dans une semaine Elixir Aircraft sera en train d’installer son stand au salon du Bourget. Il n’est pas certain que les constructeurs auront eu le temps de peindre leur avion comme il l’avait envisagé, mais ce n’est pas grave.

L’habitacle de l’Elixir est ergonomique. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

C’est au salon du Bourget 2013, il y a deux ans seulement, que le projet a été dévoilé. Et même si le premier vol de l’Elixir était alors prévu au second semestre 2016, le travail accompli en deux ans est remarquable.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910
cfc

Sur Facebook