Accueil » Les livraisons d’avions en hausse au premier semestre 2019

Les livraisons d’avions en hausse au premier semestre 2019

Les résultats des constructeurs d’aviation générale enregistrés par GAMA (General Aviation Manufacturers Association) au premier semestre 2019 confirment la tendance à la hausse du début d’année. Les incertitudes politico-économiques imposent néanmoins des réserves.

20.08.2019

Sous l'impulsion de son nouveau propriétaire chinois, Diamond Aircraft affiche de spectaculaires résultats au premier semestre 2019. © Diamond Aircraft

Bonne nouvelle. Sur la première moitié de l’année 2019, les livraisons d’avions d’aviation générale sont en hausse de +7,8% en nombre (1.114 unités contre 1.033) et de +12,9% en valeur (9 milliards de dollars contre 8 Md$), par rapport au premier semestre 2018. Cette croissance spectaculaire s’inscrit dans la dynamique du premier trimestre 2019. Toutefois, en nombre la hausse est quasi moitié moindre d’une période sur l’autre (+14,5% au premier trimestre contre +7,8% au premier semestre). Ce fait traduit un tassement au deuxième trimestre. En revanche, en valeur la croissance se renforce (+12,9% contre +10,5%). Elle est portée par la hausse de +12,5% des livraisons de jets d’affaires (316 au premier semestre 2019 contre 281 un an plus tôt). Là encore, il est nécessaire de relativiser.

Livraisons d’avions neufs au premier trimestre 2019

Type d’avions20182019Evolution
Pistons492567+15,2%
Turboprop260231-11,2%
Jets281316+12,5%
En nombre1.0331.114+7,8%
En valeur8,0 Md$9,0 Md$+12,2%
Source : GAMA

Les bizjets se redressent

La hausse de +12,5% du nombre des livraisons de jets d’affaires équivaut à 35 avions livrés en plus en six mois, d’une année sur l’autre. Toutefois, il est à noter que les modèles d’entrée de gamme représentent 23 de ces 35 avions. Cirrus Aircraft a livré 6 monoréacteurs SF50 de plus (31 au total au premier semestre contre 25), Embraer 4 Phenom 300 de plus (21 contre 17) et Pilatus 13 biréacteurs PC-24 (16 contre 3). Les livraisons de Hondajet sont rigoureusement stables à 17 biréacteurs HA-420.

La hausse des livraisons de jets d’entrée de gamme joue plus sur les volumes que sur la valeur globale. © Cirrus Aircraft

Parmi les poids lourds du marché, seul Gulfstream affiche une franche progression. Il a livré 65 biréacteurs au premier semestre 2019 contre 52 un an plus tôt. Mais surtout, c’est avec ses modèles haut de gamme qu’il réalise cette performance. Il a en effet livré 50 appareils de la famille G500/550/650/650ER, soit 13 de plus. Quant à Bombardier, il est en recul de 6 unités (59 contre 65). Comme à son habitude, Dassault ne communique pas ses résultats, à ce stade de l’année.

Baisse de régime des turboprops

Si les résultats des constructeurs de bizjets apportent un relatif soulagement, chacun sachant que cette reprise est fragile, en revanche, les livraisons de turbopropulseurs sont en fort repli de plus de 11% soit 29 avions de moins sur un an. Le plus fort recul est enregistré par Air Tractor. Le spécialiste des avions agricoles a livré 14 avions de moins qu’au premier semestre 2018 (54 contre 68).

Sur le segment de marché du turbopropulseur, le fait marquant du premier semestre 2019 est le rachat par Daher du constructeur américain Quest Aircrat et de son Kodiak 100. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Piper accuse également le coup avec ses modèles M500 et M600 (-9 avec 14 livraisons contre 23). Daher est en repli de trois unités (19 contre 22) de même que Pacific Aerospace (2 contre 5). Pilatus (31 PC-12 contre 32), Quest (13 Kodiak 100 contre 14), Piaggio (2 Avanti 180 contre 3) et Beech (39 KingAir contre 40) ont tous livrés un avion de moins sur six mois. Sur ce marché des turbopropulseurs, seul Cessna affiche une hausse avec 3 Caravan et Grand Caravan EX supplémentaires (39 contre 36).

Les pistons à plein régime

Côté avions à pistons, la hausse de +15,2% correspond à 75 monomoteurs et bimoteurs livrés en plus d’un an sur l’autre. La demande en avions école continue de tirer la croissance comme le montrent les résultats des constructeurs. Chez Piper les livraisons du Pa-28 Archer III ont doublé sur le premier semestres 2019 (77 contre 38). Si celles du Cessna C172 sont stables, elles se maintiennent à un niveau élevé comparé aux années passées (52 contre 54). Diamond Aircraft a livré 48 DA-40 contre 23 un an plus tôt. Le premier semestre du constructeur autrichien depuis son passage sous contrôle chinois fin 2018 est marqué par une forte croissance de son activité. Les livraisons passent de 58 à 98. Outre le DA40, les deux bimoteurs ont également le vent en poupe puisque 35 DA42 ont été livrés sur la première moitié de 2019 contre 22 un an plus tôt, et 15 du modèle haut de gamme DA62 contre 11 au premier semestre 2018.

Les forts besoins en formation de pilotes de ligne continuent de soutenir la croissance des avions école monomoteurs à pistons. © Piper Aircraft

Si du côté de Cirrus Aircraft, le résultat global est stable avec un total de 203 livraisons contre 197, ce sont les modèles haut de gamme qui se vendent le mieux puisque, outre la forte croissance du monoréacteur SF50, c’est le SR22 qui enregistre les meilleurs résultats : 88 livraisons de SR22T contre 76 et 52 SR22 contre 50.

Malgré une nette consolidation des livraisons d’avions au premier semestre 2019, il est facile d’imaginer que le contexte politico économique n’encourage pas GAMA et ses membres à se réjouir trop vite. Où que porte leur regard, les incertitudes économiques, les tensions commerciales et les menaces de guerre ouverte, peuvent remettre en question cette fragile reprise du jour au lendemain.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.