Accueil » Les livraisons d’avions en hausse en 2018

Les livraisons d’avions en hausse en 2018
premium
libre

Pour la première fois depuis 2013, tous les segments de l’aviation générale sont au vert. Les livraisons d’avions à pistons, turbopropulseurs et bizjets sont en hausse, tant en nombre, qu’en valeur. Les nouveautés sauvent les apparences.

21.02.2019

Les livraisons de PC-24 par Pilatus ont véritablement débuté en 2018. © Pilatus

Même s’il est prématuré de crier victoire, il faut savoir savourer les bonnes nouvelles. Et les chiffres publiés par GAMA (General Aviation Manufacturers Association) pour l’année écoulée en sont une. « C’est la première année depuis 2013 que nous avons constaté une hausse du nombre de livraisons dans tous les segments », a déclaré le directeur général de GAMA, Pete Bunce, en dévoilant les chiffres de 2018. « Les nouvelles certifications obtenues au cours des deux dernières années, en particulier dans les segments des avions à réaction légers, ainsi que la demande en Amérique du Nord stimulent l’augmentation du nombre de jets d’affaires. C’est également la deuxième année consécutive que les livraisons d’hélicoptères à pistons et à turbines sont en hausse, grâce à l’introduction de nouveaux modèles sur le marché. »

Livraisons d’avions de 2014 à 2018

20142015201620172018
Monomoteurs Piston

Bimoteurs Piston

Total Piston

986

143

1.129

946

110

1.056

890

129

1.019

936

149

1.085

954

185

1.139

Mono Turboprops

Multi Turboprops

Total Turboprop

474

129

603

437

120

557

467

115

582

473

90

563

494

107

601

Business Jets722718666677703
Total Avions2.4542.3312.3252.3252.443
Valeur Avions Md$24,49924,12921,09220,19720,600
source : GAMA

Globalement, les 39 constructeurs aéronautiques que regroupe GAMA et qui représentent l’essentiel de l’activité de l’aviation générale ont livré 2.443 avions en 2018, soit +4,7% de plus par rapport à 2017. En valeur (20,6 milliards de dollars), la hausse est de 1,5%. Le décalage s’explique une nouvelle fois par le fait que la dynamique est portée par les modèles d’entrée de gamme. Les certifications de bizjets légers délivrées au cours des deux dernières années ont permis au segment des avions d’affaires à réaction de se redresser.

Livraisons de Jets d’affaires 2014-2018

 

20142015201620172018
Airbus54101
Boeing10114106
Bombardier204199162138137
Cirrus0032263
Dassault6655494941
Embraer11612011710991
Gulfstream150154115120121
Honda03234337
One Eclipse127860
Cessna159166178180188
Pilatus000018
Total722718666677703
Valeur Md$22,01521,87718,72717,99017,859
Ecart+4,5%-0,6%-14,6%-3,7%-0,8%
Source : GAMA

 

La comparaison de l’évolution des livraisons entre les différents constructeurs de bizjets est sans appel. Pilatus qui a débuté, en 2018, les livraisons de PC-24, a livré 18 unités. Pour sa deuxième année, Cirrus a livré 63 SF-50 Vision Jet contre 22 en 2017. A eux deux, ces constructeurs ont livré 59 avions de plus sur an, alors que dans leur ensemble les constructeurs de jets ont livré 26 avions de plus. Autrement dit, plusieurs d’entre eux sont en recul. C’est le cas de Boeing qui a livré 4 BBJ de moins, de Dassault avec 8 Falcon de moins ou encore d’Embraer avec 18 biréacteurs de moins, essentiellement des Legacy.

Livraisons de Turbopropulseurs 2014-2018

 

20142015201620172018
Air Tractor145113112133141
AVIC620
Daher5155545750
Extra20000
Pacific Aero458711
Piaggio23324
Pilatus76741008683
Piper3627344756
Quest3032363123
Beechcraft1271171068694
Cessna94102846992
Trush3629394338
Viking Airncncncnc9
Total603557582563601
Valeur Md$1,8491,6511,7051,4901,781
Ecart+1,5%-10,7%+3,3%-12,6%+19,6%
Source : GAMA

 

L’effet de levier est inverse pour les turbopropulseurs ; alors que le nombre des livraisons progresse de +5,2% en 2018, en valeur, le bond est de près de 20%. L’acteur de ce redressement spectaculaire est Textron Aviation avec ses deux filiales Beechcraft (+8 avions sur un an, essentiellement des King Air 350) et Cessna (+23 Caravan et Grand Caravan). Piper a livré 9 turbopropulseurs de plus sur an. Ces trois constructeurs ont livré 40 avions de plus, alors que les livraisons de turbopropulseurs ont globalement progressé de seulement 38 unités. Les baisses sont à imputées à Daher (avec 7 TBM910/930 de moins par rapport à 2017), Pilatus (-3) ou encore Quest (-8).

Livraisons d’avions à pistons 2014-2018

 

20142015201620172018
Air Tractor11010
American Champion3019191513
AVIC00262216
Beechcraft7241453634
Cessna220271217238193
Cirrus308301317355380
Cub Crafters605226 1319
Diamond202144132 137134
Extra3127272524
Flight Design8859233243
Icon51044
Mahindra1714997
Maule213300
Mooney1117714
Piper13611193108173
Pipistrel0001922
Tecnam190191191171180
Waco1110766
Xtreme90000
Total1.3781.2651.1551.2181.302
Valeur M$635601661718866
Ecart+11,1%-5,3%+10,0%+8,6%+20,7%
Source Gama

 

Comme sur les segments des turbopropulseurs, sur celui des avions à pistons, la valeur des livraisons progresse beaucoup plus (+20,7%) que leur nombre (+6,9%). Les 28 constructeurs présents sur ce marché ont livré 84 avions de plus. Piper à lui seul en a livré 65 de plus et Cirrus 25, alors que les livraisons de Cessna ont chuté de 45 unités.

L’Amérique du nord demeure le premier marché de l’aviation générale, loin devant l’Asie-Pacifique. 61,5% des livraisons d’avions à pistons en 2018 ont été réalisés en Amérique du nord, contre 18,5% en Asie-Pacifique. Pour les turbopropulseurs les proportions sont respectivement de 49,8% et 15,1%. 65,1% des livraisons de bizjets ont été effectués en Amérique du Nord. Plus que jamais, tous les regards sont tournés vers les USA à la recherche de signes de reprise durable de l’activité. Deux exercices de suite en hausse, ce n’est qu’un début. Un frémissement compte tenu de l’ampleur du malaise constaté depuis fin 2008.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.