Accueil » Les racers électriques en pole position de l’Air Race E

Les racers électriques en pole position de l’Air Race E

Jeff Zaltman, le pilote et promoteur de courses d'avions de Formule 1 portait depuis longtemps le projet d'une course de vitesse autour de pylônes réservée aux avions électriques. Il vient de recevoir le soutien de l'université de Nottingham pour équiper son Cassut IIIM d'un moteur électrique.

6.11.2018

Jeff Zaltman (Air Race E) prévoit de faire courir huit racers électriques, à plus de 400 km/h, sur un circuit de 1,5 km de long. © Alex Wilkinson Media

Les projets d’avions électriques se multiplient tant ce mode de propulsion semble porteur d’avenir. L’université de Nottingham et la société britannique Air Race E, qui promeut l’organisation de course d’avions électriques, dont la première édition est prévue pour 2020 en Grande Bretagne, viennent d’annoncer un partenariat pour équiper un avion de course conventionnel d’un moteur électrique adapté.

Le travail doit s’effectuer au sein même de l’université, inscrit dans un programme de champs de recherches « Beacons of Excellence » portant autant sur la nourriture de l’avenir que la chimie « verte » et le transport du futur et bénéficiant d’un financement global de 13 millions de Livres. L’appareil destiné à subir cette modification est le Cassut IIIM immatriculé G-LEFT, un avion de classe Formule 1, aujourd’hui équipé d’un Continental O-200-A.

Richard Glassock et Jeff Zaltman. © Alex Wilkinson Media

Les équipes menées par Richard Glassock, chercheur universitaire en propulsion hybride ont pour objectif « d’accélérer le développement d’une industrie de l’aviation électrique ». Pour les chercheurs britanniques, « les moyens de transport futurs devront bénéficier de moteurs électriques, de système de conversion et de transmission d’énergie en mesure de leur faire franchir une étape en termes de puissance, d’efficacité et de fiabilité. Et l’Université de Nottingham est à la pointe de cette révolution passionnante en aéronautiques, marine et transport automobiles ».

En 2020, donc, l’Air Race E devrait voir s’affronter des avions électriques autour d’un circuit de 1,5 km de long. Jeff Zaltman, de la société Air Race Events, organisateur de ces courses s’en félicite : « Ce partenariat devrait avoir un impact immense pour le développement d’une aviation électrique puisque depuis cette annonce, nous avons été submergés de sollicitations et de propositions d’investisseurs et de responsables du secteur aéronautique ».

Frédéric Marsaly

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.