Accueil » Les renforts aériens européens en action sur les feux de forêt français

Les renforts aériens européens en action sur les feux de forêt français

Un des deux FireBoss suédois en reconnaissance sur le plan d'eau du Lac au Duc dans le Morbihan. © F. Marsaly

A peine un mois après avoir reçu l’aide de deux CL-415 venus de Grèce, la France s’est retrouvée de nouveau confrontée à une multitude de départs de feux venant s’ajouter à des sinistres de grande ampleur biens établis. Pour les moyens aériens, le dispositif de renforts européens a été activé une seconde fois. La Grèce a répondu à l’appel une fois encore, ainsi que l’Italie et la Suède.

Même si la flotte de bombardiers d’eau française s’est notamment renforcée au début du mois avec l’entrée en service du 7e Q400MR, livré fin juin et réceptionné par la DGA pendant le mois de juillet, opérant désormais sous l’indicatif Milan 79, la situation sur le front des feux n’a laissé que peu de répit aux équipages déjà très sollicités au cours d’une première partie de saison particulièrement tendue.

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Patrick Le Roux

    AT-802F « Fire Boss » est peut être opéré par SAAB mais est de conception et je pense de construction (/facturation) américaine. Non ? C’est le même avion en gros que l’avion d’épandage célèbre. J’ai rien contre, car à la limite 4 avions légers et rapides (turbo prop) mais pouvant sortir les volets et automatiquement les becs d’attaque pour se transformer en Rallye porteur de 3 tonnes d’eau ne me parraissent pas une solution imbécile comparé à un Dash loin de la vitesse de décrochage d’un Canadair , ou pour 6 ou 7 d’entre eux comparés à un A400M à 20 tonnes d’eau. Maintenant le nombre de pilotes .., leurs salaires, leur boulot(s) l’hiver. Pas si simple.

    Répondre
  • Très bon article, toute l’Europe est sous équipée, la nouvelle chaine de fabrication des Canadairs n’est pas prêt d’être opérationnelle, au mieux pas de livraisons avant 2028 ou 2030 pour les plus optimistes… Vu la lenteur de nos commandes gouvernementales, on ne va pas être les premiers servis…Une solution transitoire existe qui ne remplacera pas les canadairs, mais pourrait les soulager pour les petits feux naissant, comme les suédois l’on compris, les air tractors, disponibles immédiatement ou sous peu de temps…à nettement moindre cout… Nos fonctionnaires ou politiques sauront ils réagir à temps ???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.