Accueil » Mais où sont passés les trois quadriplaces d’Aero 2011 ?

Mais où sont passés les trois quadriplaces d’Aero 2011 ?
premium

Au cours de l’édition 2011 du salon de Friedrichshafen, l’italien Tecnam et l’allemand Flight Design, exposaient tous deux une maquette à l'échelle 1 d’un quadriplace, respectivement le P2010 et le C-4. Le slovène Pipistrel, présentait le dessin du Panthera. L’Europe défiait les USA sur le marché du quadriplace. Six ans plus tard, Tecnam a livré une petite cinquantaine de P2010, Pipistrel ne prévoit pas la première livraison du Panthera avant mi-2019 et Flight Design a cédé son C-4 à un investisseur taïwanais.

6.04.2017

L'ambitieux quadriplace Panthera est sans doute porteur de beaucoup de promesses, mais à l'évidence, il n'est pas une priorité pour le constructeur Pipistrel. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

De fait, si les présentations publiques des programmes de Tecnam, Flight Design et Pipistrel se sont déroulées à très peu d'intervalle lors du salon Aero, en avril 2011, leurs suites n'ont plus eu grand'chose en commun. A une exigence près : les trois quadriplaces accepteront le carburant automobile, dit MOGAS. Car les promoteurs des Panthera, C-4 et P-2010 partagent l'analyse de Peter Mauer, timonier de Diamond : « The North American Avgas market is dead ».

Le Pipistrel Panthera trahi par sa motorisation

Alors que le C-4 et...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gabriel Gavard

chez Aerobuzz.fr
Pilote avion et ULM depuis 1984, c’est par la construction amateur et les revues techniques (Fox-Echos, qu’il a créée, puis Experimental dont il sera rédacteur en chef) que Gabriel Gavard a abordé la presse aéronautique en 1994. Rédacteur en chef d’Aviasport de 2005 à 2011 et d’ULM-Info de 2017 à 2020, collaborateur à Aerobuzz.fr depuis 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.