Accueil » Nouveau départ pour Flight Design

Nouveau départ pour Flight Design

Le constructeur allemand Flight Design, placé en redressement judiciaire depuis février 2016, est sauvé de la liquidation à la suite de son rachat par un investisseur allemand (Lift Holding) qui, début 2017, avait déjà repris le fabricant d’autogires Rotorvox.

28.08.2017

Lors de la dernière édition du salon Aero, en avril 2017 à Friedrichshafen, Flight Design a présenté un projet d'ultra-léger certifié à aile basse. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Les propriétaires d’ultralégers CT devraient être soulagés. Après deux années d’incertitude sur l’avenir du constructeur allemand Flight Design, leur ciel s’éclaircit. Le 24 juillet 2017, Flight Design a en effet été repris par la société allemande Lift Air. Celle-ci acquiert notamment l’agrément de conception EASA (DOA), le site de production en Ukraine ainsi que les droits de conception pour tous les produits Flight Design. Le prix d’achat demeure confidentiel.

Sauvetage en 18 mois

Ce rachat est à mettre à l’actif de l’administrateur judiciaire Knut Rebholz qui est parvenu à maintenir l’activité au ralenti en même temps qu’il cherchait un repreneur. Ce scénario rappelle évidemment celui qui a conduit le motoriste allemand Thielert à entrer dans le giron du chinois Avic et d’être aujourd’hui l’un des fers de lance de l’américain Continental Motors. Il est évident que l’approche du redressement judiciaire n’est pas la même en France et en Allemagne.

Jusqu’à son placement sous la protection de la justice, en février 2016, Flight Design (11 millions d’euros de chiffre d’affaires), était l’un des principaux constructeurs mondiaux d’avions ultra-légers et légers. A cette date, la société était implantée à Wildau près de Berlin et à Kamenz près de Dresde, mais l’essentiel de sa production était concentrée en Ukraine depuis 1993. Elle ne compte qu’une vingtaine de salariés en Allemagne, mais une centaine en Ukraine. Le repreneur a décidé de regrouper les activités de Wildau et Kamenz, à Elsenach (Allemagne) où se situe son siège.

Priorité au support clients

Lift Holding a l’intention de consolider l’ingénierie et la livraison d’aéronefs de Flight Design et de Rotorvox (le fabricant l’autogires dont elle a pris le contrôle début 2017), dans ses installations situées sur l’aéroport de Kindel près d’Eisenach. Lars Joerges, le nouveau directeur général de Flight Design General Aviation, assure qu’une se ses priorités est l’amélioration du support clients. « Nous allons surprendre nos clients avec de nouvelles idées pour la fourniture des pièces de rechange et de créer de nouvelles façons de communiquer avec notre clientèle existante et a venir », affirme-t-il. Depuis la fondation de la société en 1988, Flight Design a livré plus de 1.800 appareils dans une cinquantaine de pays.

En avril dernier, alors que les négociations confidentielles de reprises étaient évidemment sur le point d’aboutir, au salon Aero de Friedrichshafen, Flight Design a présenté son projet de biplace à l’aile basse KLA100 développé en collaboration avec le coréen Vessel. Autrement dit, le KLA100 est logiquement validé par le repreneur, lequel, en revanche ne s’est pas prononcé sur l’avenir du quadriplace C4 dont le programme de développement est actuellement suspendu. L’étroitesse de ce segment de marché déjà bien encombré ne plaide pas en faveur du C4.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.