Accueil » Orlowski en route pour Châteauroux

Orlowski en route pour Châteauroux

Alexandre Orlowski remporte le championnat de France de voltige Elite et affiche une impressionnante sérénité à six semaines des championnats du monde. Les français sont en forme !

5.07.2019

Alexandre Orlowski remporte son troisième titre de champion de France Elite devant son coéquipier de l'EVAA, Florent Oddon. Louis Vanel est troisième. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Orlowski est le patron de la voltige française. Cela ne fait aucun doute. Sur la base aérienne d’Ambérieu-en-Bugey où se déroulent les championnats de France monoplace (1-6 juillet 2019), seul Louis Vanel a réussi, le temps d’une manche, à contester cette suprématie, en remportant le premier programme. Dès la deuxième manche, Alexandre Orlowski a rétabli la hiérarchie. Respect.

L’Armée de l’Air a accueilli les championnats de France monoplace sur sa base d’Ambérieu-en-Bugey. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Difficile de dire qui pourrait empêcher le nouveau commandant de l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air de remporter les championnats du monde, en août 2019, à Châteauroux. Sur le papier : personne. Sauf qu’aucun pilote n’est à l’abri d’une faute d’inattention sanctionnée par un fatal « 0 », et Orlowski est bien placé pour le savoir. Il y a deux ans, en Afrique du sud, le titre mondial lui a échappé à la suite d’une figure mal négociée, sanctionnée par un « 0 ».

WAC 2017 / Mamistov : 1 – France : 1

Aude Lemordant peut elle aussi en témoigner cette année. Elle qui a visiblement retrouvé son meilleur niveau, s’est fendue d’un agaçant « 0 » à la troisième manche du championnat de France qui l’a fait dégringoler à la 14ème place. Elle est néanmoins sacrée championne de France, devant Mélanie Astles, auréolée du titre de championne de Grande-Bretagne 2019, et Bénédicte Blanchard qui se hisse juste au-dessus des 70%.

La championne de France 2019, Aude Lemordant (de face), en compagnie de Bénédicte Blanchard, les deux féminines de l’équipe de France. A Châteauroux, Aude visera son troisième titre de championne du monde. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Ce championnat de France a confirmé que l’équipe de France est bien préparée. Les deux semaines et demie de stage à venir avant le rendez-vous de Châteauroux, vont permettre de réaliser les derniers petits réglages pour certains. Les français sont très forts ; le sourire de Patrick Paris, en atteste. L’entraineur national misait sur le championnat pour évaluer ses pilotes dans l’ambiance de la compétition, sous facteur de stress. C’est fait.

Patrick Paris : « J’ai une belle équipe ! »

Mais ce championnat de France 2019 qui a réuni la plupart des meilleurs mondiaux qui peuvent prétendre au titre suprême, a non seulement été la confirmation de la grande forme de la sélection nationale. Il a aussi été l’occasion de découvrir un futur champion du monde.

Nous n’avions encore jamais vu voler Florent Oddon, l’une des nouvelles recrues de l’EVAA. Patrick Paris nous en parlait avec admiration. Il était impressionné par sa puissance physique. Et c’est un fait, Florent Oddon est impressionnant. Son pilotage en impose.

Florent Oddon (à gauche) ici avec Alexandre Orlowski, a débuté la voltige avant d’intégrer l’armée de l’air, en 2009, année où il s’est classé 3ème au championnat de France biplace sur Pitts SB2. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Pour son premier championnat de France Elite, il se hisse sur la deuxième marche du podium, et avec la manière : à chacun des trois manches il est monté sur le podium (deux fois troisième et une fois deuxième). On comprend pourquoi l’entraîneur national et le directeur technique national, Loïc Logeais, l’ont intégré en équipe de France Unlimited, dès sa première saison en Elite. Attendre une saison de plus pour la forme aurait privé la France d’une chance supplémentaire.

Gil Roy

 

Championnat de France Elite 2019

RangPiloteAvionTotal%
1A.    OrlowskiExtra 330SC12.308,8583,056
2F. OddonExtra 330SC12.013,6281,064
3L. VanelExtra 330SC11.928,8480,492
4M. BrageotExtra 330SC11.814,6279,721
5R. FhalExtra 330SC11.747,2979,266
6T. LibaudExtra 330SC11.493,0277,551
7A.    LeboulangerExtra 330SC11.492,7977,549
8A.    LemordantExtra 330SC11.223,9975,735
9A.    BusqueExtra 330SC11.222,0675,722
10M. AstlesExtra 330SC11.105,0274,933
11V. LallouéExtra 330SC11.085,1074,789
12S. FickCap 23110.940,3573,822
13L. LovicourtExtra 330SC10.714,0072,294
14B.    FaictExtra 330SC10.513,9170,944
15C.     BlanchardExtra 330SC10.401,9770,189
16S. PastrovichExtra 330SC10.243,2469,118
17F. ChesneauSu269.733,1865,676
18M. CormoulsExtra 330SC9.434,5763,661
19P. VarinotCap 2328.746,0859,015

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.