Accueil » Rien ne s’oppose légalement à la fermeture de l’aérodrome d’Oyonnax

Rien ne s’oppose légalement à la fermeture de l’aérodrome d’Oyonnax

L'association de défense de l'aérodrome d'Oyonnax s'appelle "Le poumon vert". Une profession de foi… © AC J. Coutty

La mairie d’Oyonnax (Ain), propriétaire de la majorité des 38 hectares sur lesquels s’est développé l’aérodrome local, a décidé de récupérer ce terrain dédié à l’activité aéronautique depuis 1933, pour créer une zone industrielle et aménager des espaces verts. Le dossier n’offre apparemment aucune faille juridique. La fermeture du terrain est programmée fin 2023. Les usagers étudient avec la mairie les solutions de replis sur les aérodromes avoisinant. Certains y croient encore…

« Ce sera l’assemblée générale la plus importante de l’histoire de l’aéro-club depuis sa création en 1933 », affirme Vincent Bonnet, président de l’aéro-club Jean Coutty d’Oyonnax. Elle aura lieu le 31 mars 2022, et il veut pouvoir présenter à la centaine de membres de l’association, une proposition de relocalisation négociée avec le maire d’Oyonnax. Dans la vallée de la plasturgie, l’heure n’est pas à la résistance, mais à la concertation.

Le maire d’Oyonnax a géré le dossier de la fermeture de l’aérodrome...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Virer le terrain pour mettre des entreprises. Pourquoi pas… mais vu comment la ville est enclavée, quand l’aérodrome aura disparu, les chefs d’entreprise demanderont une piste pour poser leur pc12…

    Répondre
  • Si le Maire à en effet le droit de demander la fermeture définitive de l’aérodrome en accord avec la convention signée avec l’état (DGAC/ DTA), le délai légal est de 3 ans après en avoir fait la demande écrite ( ce délai peut être plus court en cas d’accord entres les parties).
    Il a cependant l’obligation de trouver une solution de relogement de toutes les associations aéronautiques basées et de prendre en charge le relogement des dites associations.
    « la collectivité ou le groupement bénéficiaire du transfert ne peut engager la procédure de fermeture de l’aérodrome transféré sans avoir recueilli préalablement l’avis des tiers détenteurs de droits et obligations se rapportant aux activités aéronautiques présentes sur les lieux et constitué à cet effet un dossier
    proposant des solutions de relocalisation des activités aéronautiques sur un autre site agréé par l’État. »

    Répondre
  • Cet aérodrome est malheureusement pour lui et ses usagers la cible idéale d’une fermeture. Enclavé presque en cœur de ville, avec les deux montées initiales l’une sur le centre et l’autre sur une périphérie habitée, un « cul de vallée » dans lequel les zones plates et saines sont difficiles à trouver, et le magnifique tissu de PME de la plastic vallée qui ne demande qu’à se développer.
    Passons sur le climat eurosceptique ambiant…
    Bien triste pour la communauté aéronautique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.