Accueil » Toujours pas de redressement sur le marché des jets d’affaires

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Toujours pas de redressement sur le marché des jets d’affaires
premium

En 2017, le montant total des livraisons d’avions d’affaires équipés de réacteurs a baissé de près de 4% pour tomber en dessous de 18 milliards de dollars. Le haut de gamme continue de souffrir. Seuls les nouveaux entrants (Hondajet et Cirrus), avec leurs modèles d’entrée de gamme, tirent leur épingle du jeu. L’industrie fonde ses espoirs de relance sur les nombreux programmes en cours de développement. Ces nouveaux avions haut de gamme seront-ils suffisamment séduisants pour faire revenir à l’aviation d’affaires une clientèle qui a pris de nouvelles habitudes depuis dix ans que n’en finit pas de se prolonger la crise financière de 2008.

22.02.2018

Le Falcon 8X tire le haut de gamme de Dassault. © Dassault Aviation

Sur les dix derniers exercices, c’est-à-dire entre 2008 et 2017, la valeur des livraisons de jets d’affaires dans le monde est passée de 21,948 milliards de dollars à 17,990 Md$, soit une baisse de -18%. Entre 2013 et 2015, les livraisons étaient pourtant revenues au niveau d’avant la crise financière de 2008, avant de replonger fortement, ces deux dernières années (2016 et 2017). Entre 2016 et 2017, la chute est de -3,9%, bien que le nombre des livraisons soit en...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.