Accueil » Tour de France 2020 : Gardez vos distances !

Tour de France 2020 : Gardez vos distances !

Le 107ème Tour de France cycliste se déroule du 29 août au 20 septembre 2020. Comme chaque année, les zones réglementées (ZRT) vont fleurir au fil des 21 étapes. Tout ce qu’il faut savoir pour ne pas se retrouver en infraction.

27.08.2020

Sur le Tour de France cycliste, le survol du parcours de la course est interdit. Les contrevenants s'exposent à la confiscation du matériel, à un an d'emprisonnement et 45.000 € d'amende. © DGAC

Rien ne peut arrêter le Tour de France ! Le Covid-19 aura simplement réussit à retarder le coup d’envoi d’un des plus grands événements sportifs planétaires de quelques semaines seulement. Les coureurs prendront le départ le samedi 29 août de Nice. Le vainqueur sera sacré sur les Champs Élysées, le dimanche 20 septembre, au terme de 21 étapes et 3.470 km de course. L’essentiel du Tour 2020 se déroulera dans la moitié sud de l’hexagone.

Si vous avez prévu de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

7 commentaires

  • Maréchal

    Et voilà, tout est dit. Les fêtes populaires sont effectivement des moments à préserver mais il est étonnant de voir que les critiques et interdictions sont dirigées systématiquement vers ceux qui sont en minorité ou, dit autrement, on n’impose rien aux masses (tour de France, match de foot, plages etc….) mais on fait preuve d’intransigeance vis à vis des populations moins nombreuses et moins susceptibles de manifester leur opposition aux directives …. C’est l’égalité républicaine!!

  • Woodplane

    Très écolo le vélo !
    Des avions, des hélicoptères, des véhicules d’assistances, des milliers de camping-cars, des tonnes de détritus au bord des routes…

    • Pilotaillon alpin

      Sauf à prendre l’écologie comme une voie d’ascèse, les grands rendez-vous servent le côté grégaire que les 360.000 générations nous ont légué.

      Oui je l’assume, j’aime me retrouver avec un monde fou, à m’émerveiller du fourmillement des idées et de l’emportement collectif. La Coupe Icare, feu le festival astronautique de Méribel, Air Legend, le temps des Hélices et toutes ces rencontres primaires du point de vue de leur finalité mais qui font du bien à mon cerveau reptilien.

      Ces rencontre sont également l’occasion de se rendre compte de ce qui se passe à côté de chez moi, de voir des êtres se dépasser et d’être un public à la hauteur du moment qui ne laisse pas ses papier gras au sol, qui ne fume pas, qui aime une vie simple et créative… Le tour est de ce côté ci …euhhh perfectible (ApéroPastis, Jambon fumé au bord de la route, Pèpère tu te bouges de là ils arrivent,…)
      J’ai l’impression que ces rassemblements aident à ce que ce monde avance en laissant les comportements extrêmes pour ce qu’ils sont : des épiphénomènes connus mais marginaux car cette foule sait rappeler à la raison ces énergumènes emportés ou révoltés.

      Laissez nous ces moments exceptionnels qui ont fait et font le monde. Ce que la pratique des écrans ne sait pas nous apporter…

      • Jean Baptiste Berger

        @pilotaillon Alpin
        J’aime beaucoup votre approche philosophique des sujets mis en discussion.
        Les moments de (gentille) folie partagés lors de ces rassemblements canalisent sûrement les instincts de révolte qui sont tous les jours plus sollicités par une pression sociale et administrative souvent très loin d’être légitime. (Les « petits chefs », à tous les niveaux, élus ou cooptés, voudraient tous que leur (petit) nom soit retenu pour l’autorité dont ils ont fait preuve en « en rajoutant » dans l’interdiction de ceci ou la répression pour cela.
        Et la grande majorité de la population, qui subit ces interdits n’a rien à voir avec les quelques abrutis qui déboulonnent les statues, volent (ou incendient) des voitures et des magasins, lynchent des chauffeurs de bus etc….
        Nos petits chefs sont très fiers d’avoir « verbalisé » des braves gens qui avaient oublié de mettre leur masque (le gouvernement durcit le ton, pouvait on lire récemment dans les journaux) mais ont-ils seulement essayé de capturer un de ces petits cons qui pourrissent violemment la vie des braves gens ?
        Ah, ben non, sinon ce seraient des fascistes….selon les éternels défenseurs (médiatiques autant que médiatisés) de ces emmerdeurs au statut protégé.
        Alors on applique la méthode des Romains « du pain et des jeux » avantageusement modifiée par les religieux par « pas de pain, mais des exécutions publiques avec torture »..
        Effectivement, l’exutoire que constitue le tour de France doit être maintenu dans cet esprit….même au prix de quelques papiers gras.
        Il serait bien que nos « petits chefs » pensent aussi à laisser souffler les amateurs d’avions, de modèles réduits ou autres iconoclastes malgré leur influence minime dans les urnes….
        Et, comme vous le dites justement, ne laissent pas les individus, sans compagnie, face à des écrans où des jeux virtuels de plus en plus violents leur sont proposés…

  • Bridoux

    les étapes du tour vont être propices aux rassemblements et les meetings aériens ont été interdits pour la plupart ! , cherchez l’erreur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.