Accueil » Traversée de la Manche réussie pour le drone solaire Sunbirds

Traversée de la Manche réussie pour le drone solaire Sunbirds

Le 14 septembre 2020, Sunbirds a réussi sa traversée de la Manche en aller-retour avec son drone solaire. Un vol de 2 heures et 10 minutes entre Sangatte et Douvres (Grande-Bretagne), riche en symboles.

16.09.2020

Après plus de deux heures de vol, le drone solaire SB4 Phoenix de Sunbirds s'est reposé avec les batteries chargées à 100%. © Sunbirds

Le drone solaire SB4 Phoenix a décollé à 13h10 de Blériot-Plage (Sangatte). Il a fait deux passages photographiques devant les falaises de Douvres, avant de revenir à Sangatte, où il s’est posé à 15h20. Le vol s’est déroulé dans des conditions optimales, avec une visibilité parfaite et un léger vent de travers de 10 km/h.

Le drone de 3,20 m d’envergure qui se déplaçait à 40 km/h et une altitude de 50 m au-dessus de l’eau,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

6 commentaires

  • ph HEARD

    pourquoi appelé vous cela un DRONE il me semble que c’est un model reduit
    avec un moteur electrique cela a deja ete realise il y bien longtemps avec des
    cellules photos electriques

    • Rantet jacques

      Vous avez raison PH,en 1976,durant les championnats du monde de planeur à Châteauroux un modéliste dont j’ai oublié le nom présentait un modèle semblable qui parvenait à tenir le palier au dessus de la piste.Depuis les moteurs électriques,les cellules solaires ,l’électronique et les matériaux de construction ont considérablement progressé.La performance est donc toute relative…Bravo quand même!

  • Phil

    Et oui, c’est cela l’aéromodélisme , des pionniers, de purs passionnés qui partagent gratuitement leurs connaissances.

    http://rcaerolab.eklablog.com/choix-profil-et-configuration-planeur-topic153670

    Puis viennent les drones qui confisquent *tout le terrain de jeux à leur seul usage mercantile.

    *pas vraiment tout , nous sommes parqués sous 120m sol sur quelques surfaces bien délimitées.

    Merci qui ?

    • François

      Tout à fait, confusion coupable des autorités francaises (non pas européennes) entre aéromodélisme classique, qui se fait à 99% à vue, et industrie du drone.

      Les plus optimistes espèrent encore un retour en arriere sur les contraintes insensées imposées aux aeromodélistes.

  • delmondo Patrico

    Bravo et Bravos à Laurent Rivière et sa société Sunbirds !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.