Accueil » WAC 2019 – Phénoménal Florent Oddon

WAC 2019 – Phénoménal Florent Oddon

Les championnats du monde de voltige 2019 n’ont pas encore livré leur champion que déjà un nom s’impose pour les saisons à venir.

29.08.2019

Florent Oddon, la révélation des WAC 2019. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Pour sa première saison en équipe de France Unlimited qui est aussi sa première saison au niveau international, Florent Oddon a marqué durablement les esprits. Sur les trois premiers programmes, il ne s’est jamais classé en dessous du 7ème rang et au quatrième programme en cours, il a frappé un grand coup. Certes, Louis Vanel qui occupe la tête du classement général provisoire et Alexandre Orlowski, le champion du monde 2015, n’ont pas encore volé. Mais Florent Oddon avec un score de 82,949% a surclassé tous les autres poids-lourds des WAC 2019, à commencer par ses coéquipiers de l’équipe de France, notamment Mikaël Brageot et Olivier Masurel, mais aussi l’américain Rob Holland, le russe Mikhail Mamistov ou encore l’espagnol Castor Fantoba.

Pas besoin d’un classement ou de l’expertise d’un juge international pour se rendre compte que Florent Oddon vole autrement. Il est précis et puissant à la fois. Son style viril est reconnaissable entre tous. L’Equipe de voltige de l’armée de l’air et avec elle la voltige mondiale ont tiré le gros lot.

Florent Oddon est un pur produit de la filière aéro-club. Il a été champion de France biplace sur Pitts S2B en 2009, l’année où il est entré dans l’Armée de l’air. Pilote de transport sur Casa 235, il a intégré l’EVAA en 2017.  Il construit actuellement son deuxième avion. L’aviation coule dans ses veines.

En voyant évoluer Florent Oddon avec ses coéquipiers et en suivant ses évolutions dans le box, un parallèle s’impose à ceux qui ont eu la chance de connaître Renaud Ecalle. Respect Mon lieutenant !

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

5 commentaires

  • PlasticPlane

    « Il est né le divin enfant, jouez hautbois, résonnez musettes !  » 🙂 Bravo Florent !

  • Pierre Philippe GARRY

    Bravo Florent ! ce que l’article ne dit pas c’est surtout que Florent est aussi sympa qu’accessible….

  • MATHIEUX JEAN-LUC

    Que dire d’autre : nous le savions précoce, déterminé, excellent, le voilà champion. Son aéroclub de formation et de coeur, l’ACHC du Haut-Comtat, basé sur l’aérodrome de Valréas-Visan, est incroyablement fier de compter Florent parmi ses membres et parmi son Conseil d’Administration. Si on inclut Mélanie ASTLES, brillante participante à ces mêmes championnats du monde et également membre de l’ACHC, nous avons de belles locomotives pour nos jeunes pilotes. Un immense bravo à notre Flo.

  • Kévin CHARBON

    Première participation aux WAC et déjà dans le Top 10 (même mieux… Top 5…!), que demander de plus? Florent est un as de la voltige et personne ne me fera dire le contraire. La précision, il connaît, et maîtrise parfaitement l’Extra 330SC de l’EVAA, équipe dont il fait partie et au sein de laquelle il mérite très bien sa place. Florent, même si tu n’es pas en tête du classement individuel, soit fier de toi car tu peux l’être, tu as fourni beaucoup d’efforts pour faire partie de l’élite de la voltige et tu as réussi, ta récompense est l’obtention de cette magnifique place aux championnats du monde! Eh oui, ce n’est pas une petite compétition régionale, tu es passé devant de grands pilotes… Tu es un grand pilote, et pour moi, un champion!
    Bonne continuation et bons vols 😉

  • patrouille
    Adam Shaw

    Le voyant voler au beau meeting de Couhé-Verac il m’a mis en memoire Xavier de Lapparent et Jurgis Kairis… 2 vrais poètes de l’air (couillus). Well done, young man!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.