Accueil » WAC 2019 – Une journée de folie à Châteauroux

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

WAC 2019 – Une journée de folie à Châteauroux

Les jeux semblaient être faits. Les français trustaient les huit premières places de la troisième manche, à l’exception de la sixième récupérée par Mamistov. C’était sans compter sur l’américain Rob Holland qui s’est élancé en 53ème position et qui remporte la manche. Louis Vanel va devoir faire preuve d’un sang-froid absolu pour conserver la tête du classement général jusqu'au bout.

27.08.2019

Rob Holland est le chef de file de l'équipe des USA entrainée par le français Coco Bessière. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le coup de Châteauroux ! C’est comme cela que restera dans les annales de la voltige mondiale la performance que vient de réaliser Rob Holland. On le savait showman, à l’aise dans l’improvisation, en résumé, maître du libre intégral comme on peut le lire sur la dérive de son monoplace. Il s’est révélé, le 27 août 2019 à Châteauroux, virtuose dans l’exécution d’une partition particulièrement difficile.

Après deux jours de compétition serrée, la troisième manche du mondial 2019 semblait jouée pour les français. En milieu d’après-midi de la deuxième journée, Mamistov n’avait pas fait mieux que la sixième place. Devant, figuraient cinq français, le premier étant Louis Vanel.  Et puis Rob Holland, sur son MXS, a réalisé un vol époustouflant, surclassant tout le monde. Avec 81,633%, il signe le score le plus élevé depuis le début de la compétition, et relègue Vanel, Brageot et Orlowski aux deuxième, troisième et quatrième places. L’entraineur de l’équipe des USA, le français Coco Bessière savoure.

Quatre concurrents plus tard, l’espagnol Castor Fantoba, remet à son tour en question la hiérarchie, en se hissant à la cinquième place. Au final, la France place tout de même sept pilotes dans les dix premiers de ce deuxième Inconnu-Libre, troisième manche des WAC 2019. Évidemment, le classement général provisoire est bousculé et c’est le plus jeune des 61 concurrents qui prend la tête.

WAC 2019 – Classement du programme Inconnu-Libre #2

RangPaysPiloteAvionScore %
1Holland RMXS81,633
2Vanel LEA330SC80,665
3Brageot MEA330SC79,986
4Orlowski AEA330SC79,943
5Fantoba CSU-26M79,263
6Libaud TEA330SC78,914
7Oddon FEA330SC78,783
8Lalloue VEA330SC78,756
9Mamistov MEA330SC78,625
10Masurel OEA330SC77,379
12Kapanina SEA330 SC76,983
14Leboulanger AEA330SC75,903
17Genevey DEA330SC73,754
22Hory AEA330SC72,880
26Blanchard BEA330SC71,635
36Lemordant AEA330SC69,112
42Sauels HEA330SR67,301
DisqualifiéeAstles MEA330SC

 

Avec une telle concentration de pilotes d’exception, tout réside dans le qualificatif « provisoire » et cela, malgré son jeune âge, Louis Vanel en a conscience. Il sait aussi que rien n’est encore fait. A la sérénité de ce champion, il convient d’ajouter la maturité. Alors qu’il fête cette année ses trente ans, le prodige de Cahors ne s’enflamme pas, ni ne perd son sang-froid. C’est dans son tempérament. Et dire que cela ne fait que 10 ans qu’il a été breveté… de base !

Le titre de champion du monde va se jouer sur la quatrième et dernière manche, entre Vanel, Mamistov et Orlowski. A moins qu’un outsider américain ou espagnol s’en mêle.

Chez les femmes, on croyait que la partie était jouée et qu’un boulevard s’ouvrait devant Aude Lemordant. Son adversaire directe, Svetlana Kapanina avait obtenu un zéro à chacune des deux premières manches. C’était sans compter sur le double zéro de la française à la troisième manche.

A la veille de l’ultime épreuve, la russe est encore derrière à plus de 500 points, un écart rédhibitoire. L’allemande Heike Sauels est également à 500 points. A moins d’une erreur comme celle commise aujourd’hui par Mélanie Astles, le titre est pour la française. La britannique a oublié de s’annoncer à la radio en pénétrant dans le box. Les juges ont appliqué le règlement. Elle a été disqualifiée.

Sauf coup dur à la dernière manche, Aude Lemordant est bien partie pour décrocher son troisième titre mondial d’affilé. Elle va devoir assurer, alors que chez les hommes, il va falloir prendre tous les risques. Ces championnats du monde, sont décidément d’une intensité dramatique rarement atteinte.

Gil Roy

WAC 2019 – Classement général provisoire après trois manches

RangPaysPiloteAvionCLIL#1IL#2Score %
1Vanel LEA330SC13280,506
2Mamistov MEA330SC21980,373
3Orlowski AEA330SC36479,881
4Fantoba CSU-26M45579,237
5Holland RMXS117178,980
6Oddon FEA330SC74778,824
7Brageot MEA330SC58378,808
8Masurel OEA330SC621078,797
9Lalloue VEA330SC911877,633
10Sonka MEA330SR16101176,538
11Libaud TEA330SC818676,382
14Leboulanger AEA330SC15131475,728
16Genevey DEA330SC25161773,502
18Hory AEA330SC31202271,946
19Lemordant AEA330SC33143671,803
32Sauels HEA330SR34294268,316
33Kapanina SEA330 SC47461268,274
34Blanchard BEA330SC26442668,229
58Astles MEA330SC3519DIS47,674

Résultats complets des WAC 2019

 

WAC 2019 : « Inconnu-Libre », un jeu à double tranchant.

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

4 commentaires

  • CB

    C’est « Rob » Holland…

  • Hugues CHOMEAUX
    Hugues Chomeaux

    Meme en étant sur place nous n’avions pas toutes les infos et ne comprenions pas pourquoi le score de Mélanie Astles n’apparaissait pas.
    Il y a des pistonnés 😊, mais journaliste c’est un métier, merci M. Roy.

  • Looping

    Le suspense cela va aussi être de savoir qui sera le 3ème Français qui complètera la « triplette »(on est pas à la pétanque mais bon 😉 pour le titre de champion du monde par équipe car entre Mika, Olivier et Florent Oddon c’est plus que serré.

  • BuckDanny91

    Merci pour le résumé ! Celà permet de suivre la compete de loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.