Accueil » Honda Aircraft dévoile le HondaJet Elite S

Honda Aircraft dévoile le HondaJet Elite S

Honda Aircraft Company a présenté une version améliorée du HondaJet Elite lors d'un événement virtuel le 26 mai 2021. L'Elite S offre au bimoteur d'affaires 120 NM et 90 kg de masse maximale supplémentaire. L'ACARS devient également un équipement de série.

28.05.2021

C'est la troisième version du HondaJet depuis sa certification en 2015. La flotte mondiale du biréacteur a dépassé les 170 appareils et les 63.000 heures de vol. © HondaJet

Après avoir lancé la version "Elite" modernisée du HondaJet en 2018, Honda Aircraft a dévoilé l'Elite S, qui apporte encore son lot d'améliorations au biréacteur construit à Greensboro, en Caroline du Nord. La masse maximale au décollage augmente de 90 kg, passant à 4.944 kg, de sorte que les opérateurs du jet peuvent désormais voler 120 NM plus loin ou transporter jusqu’à 90 kg de charge utile en plus. La distance franchissable est ainsi portée à 1.402 NM (2.597 km)...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

array(1) { [0]=> int(1510) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

4 commentaires

  • lavidurev

    Au temps pour moi, le systeme FAA data comm de texte ne concernerait pour l instant que les clearances de type SID et peut etre aussi STAR seulement, si quelqu un peut eclairer ma lanterne , merci .

    • Fabrice Morlon

      Bonjour lavidurev,
      Le système FAA DataCom est un CPDLC qui vient en complément des transmissions vocales et porte sur des messages « non urgents ». Les échanges Data Comm portent principalement sur des clairances de départ et en-route (montée, descente, déroutement…). Le principal intérêt est que les messages sont directement intégrés au FMS, ce qui évite les erreurs dues à la saisie manuelle des données ou à la confusion entre deux noms de fix. Les messages peuvent être acceptés ou refusés par le commandant de bord et le le retour à l’échange vocal avec l’ATC est toujours possible.

  • lavidurev

    Le système FAA DataComm permettant aux pilotes aux États-Unis, d’obtenir des clairances par message texte est une avancee considerable en radiocommunication evitant ainsi les confusions radios, augmentant ainsi la securite. L une des causes probables a l origine de la plus grande catastrophe aerienne survenue en 1977 a Tenerife. Les concepteurs de ce systeme se seraient ils inspires de Flight Sim ? Chapeau bas a ses concepteurs et souhaitons que ce systeme se developpe rapidement partout au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(1510) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(1510) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.