Accueil » Le turboréacteur Pearl 10X de Rolls-Royce passe les 1.000 heures de tests

Le turboréacteur Pearl 10X de Rolls-Royce passe les 1.000 heures de tests

Le Pearl 10X équipera le Falcon 10X de Dassault, prévu pour entrer en service en 2025. © Rolls-Royce

Le développement du futur moteur du Falcon 10X progresse. Rolls-Royce annonce avoir dépassé les 1.000 heures de tests, en intégrant une chambre à combustion à faible émissions et une nouvelle boîte à accessoires.

Le premier turboréacteur de test du Pearl 10X a tourné au banc d’essai au début de 2022. Depuis, le dernier né de la famille des moteurs Pearl de Rolls-Royce a accumulé plus de 1.000 heures de tests.

Les essais ont notamment porté sur la nouvelle chambre de combustion ALM à faibles émissions, qui est compatible avec 100% de carburant d’aviation durable (SAF). Les tests ont également mis en œuvre la nouvelle boîte à accessoires.

D’après Rolls-Royce, l’une des prochaines étapes sera, dans le courant de l’année, le test du premier groupe moteur complet, avec sa nacelle Spirit.

Le Pearl 10X associe l’architecture moteur Advance2 à un système basse-pression qui offre un rendement supérieur de 5% en comparaison de la génération précédente des moteurs Rolls-Royce.

Le nouveau turboréacteur de Rolls-Royce équipera le Falcon 10X de Dassault, prévu pour une entrée en service en 2025.

Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(1510) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(1510) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.