Accueil » Pas de rodage pour le nouveau Challenger 650 de Jetflite

Pas de rodage pour le nouveau Challenger 650 de Jetflite

Le biréacteur d’affaires aménagé pour l’évacuation sanitaire de malades du Covid-19 notamment a franchi la barre des 100 heures de vol en à peine 14 jours après sa livraison par Bombardier à l’affréteur finlandais Jetflite.

14.05.2020

La cabine du Challenger 650 de Jetflite peut rapidement passer d’un aménagement pour 12 à 16 places à une configuration d’ambulance aérienne. © Bombardier

« Notre flotte Jetflite est toujours occupée, mais effectuer les 100 premières heures de vol en 14 jours dès la sortie d’usine a été une sorte de record, même pour nous, surtout avec les défis que posait la planification des parcours en vol, l’obtention des autorisations diplomatiques et la réservation d’hébergement sans risque pour l’équipage dans un contexte de propagation de la COVID-19 », a déclaré Elina Karjalainen, directrice générale de Jetflite.  Pendant son plus long voyage, l’avion a traversé trois continents en cinq jours, au départ de sa base d’Helsinki, en Finlande, en passant par le Portugal, l’Italie, le Mali, les îles Canaries, le Liberia, l’Afrique du Sud, les Seychelles, l’Afghanistan et l’Estonie pour rapatrier des citoyens dans leur pays.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.