Accueil » 40.000 appareils équipés en ADS-B aux USA

40.000 appareils équipés en ADS-B aux USA

L'Automatic Dependent Surveillance Broadcast (ADS-B) permet de transmettre sa position et de recevoir celle des autres aéronefs © P. Carril / ESA

40.000 appareils sont équipés, aux Etats-Unis, du système ADS-B (Automatic Dependent Surveillance-Broadcast), d'après les chiffres de la GAMA. En Europe, comme aux Etats-Unis, la date limite pour s'équiper est fixée à 2020. Sauf qu'en  Europe, la directive ne concerne que les "gros avions."

L’association des constructeurs de l’aviation générale (GAMA, General Aviation Manufacturers Association), estime que 40.000 appareils sont actuellement équipés d’un système ADS-B aux Etats-Unis. La Federal Aviation Administration (FAA) a quant à elle estimé qu’en 2020, 100.000 à 160.000 appareils devront être équipés en ADS-B.

La date de 2020, au 1er janvier, correspond d’ailleurs à la date limite fixée par la FAA pour passer, aux USA, à un transpondeur ADS-B. On est encore loin du compte, même avec la prime de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour,
    Est-il possible d’envisager un article sur le « Flicage » des déplacement ou la « confidentialité » de l’ADS-B. de plus en plus de sites se proposent de vous voir en temps réel ou en rediffusion… altitude, vitesse et photo comprise 🙂
    L’aviation privée est devenue publique ?
    Cdlt

    Répondre
    • L’ADS-B n’est pas le seul moyen en cause puisqu’il est possible en libre service sur le site de la DGAC de connaitre en plus des déplacements de l’aéronef (Flight radar, etc..) le nom et l’adresse du propriétaire de l’appareil. La protection de la vie privée dans ses propres déplacements est loin d’avoir le degré de confidentialité auquel on pourrait croire, même si l’identité de la personne aux commandes reste non déterminée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.