Accueil » Aviation Générale – brèves » 7ème test en vol plané pour VSS Unity de Virgin Galactic

7ème test en vol plané pour VSS Unity de Virgin Galactic

L'avion spatial VSS Unity développé par Virgin Galactic a effectué le 11 janvier 2018 son 7ème test en vol sans motorisation. L'avion a atteint Mach 0,9 puis s'est posé sans encombres, ouvrant la voie aux tests motorisés.

Ce 7ème vol plané a permis aux équipes de Virgin Galactic de valider les modifications apportées à VSS Unity en prévision de son premier vol motorisé © Virgin Galactic

Depuis le dernier test en vol, VSS Unity a subi des tests au sol et quelques modifications en vue d’un premier vol motorisé. Le 11 janvier 2018, l’équipe de Virgin Galactic a eu l’occasion de valider ces modifications au cours d’un vol de test sans moteur.

VSS Unity a décollé sous la voilure de son vaisseau-mère, Eve, depuis les installations de Virgin Galactic dans le désert de Mojave © Virgin Galactic

VSS Unity a été largué par son vaisseau mère, baptisé Eve, pour tester les modifications faites au sol mais aussi pour confirmer les performances de vol transsonique, la stabilité de l’avion et ses contrôles de vol. L’avion a pris une forte assiette à piquer pour accélérer et atteindre Mach 0,9, qui est la vitesse maximale que l’appareil puisse atteindre sans allumer le moteur.

Au terme d’un vol qui aura duré quelques minutes, VSS Unity s’est posé sans encombres après avoir largué ses ballastes simulant le poids du moteur © Virgin Galactic

Des ballasts ont été placés dans l’appareil de manière à simuler le poids du moteur absent, ce qui permet de retrouver le centrage qu’aura l’avion dans sa configuration motorisée.
Les ballasts ont été largués à 22.000 ft environ, de manière à alléger l’avion et réduire la charge à l’atterrissage.
Pour ce vol, la protection thermique a été appliquée sur VSS Unity, en prévision des tests motorisés.

Virgin Galactic n’a pas encore donné de calendrier pour la suite de son programme de tests. Les premiers vols commerciaux sont prévus avant la fin 2018. F.M.

SpaceShipTwo teste son système de ré-entrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cfadelaerien