Accueil » Ampaire prépare son bimoteur hybride électrique aux opérations à Hawaï

Ampaire prépare son bimoteur hybride électrique aux opérations à Hawaï

La startup californienne Ampaire a procédé à une nouvelle campagne de tests avec son Cessna 337 Skymaster modifié en hybride électrique. L'objectif est de préparer un test grandeur nature avec la compagnie hawaïenne Mokulele sur des lignes existantes.

16.09.2020

Le Cessna 337 Skymaster hybride électrique sera testé sous le certificat de la FAA.© Ampaire Inc.

En mai 2019, Ampaire procédait au vol inaugural de son démonstrateur d’avion hybride électrique de manière à valider la technologie embarquée. Un bimoteur Cessna 337 Skymaster servant de banc test a été choisi par la société. Le moteur arrière a été conservé, un Continental IO-250 de 320 hp et 231 kW, alors que le moteur avant a été remplacé par un moteur électrique de 200 kW, limité à 120 kW.

Le Cessna 337 modifié vole à 120 kts durant 1h15 plus 30 minutes de réserve. © Ampaire Inc.

Le 10 septembre 2020, l’avion hybride électrique baptisé Hawaii Bird a effectué une nouvelle campagne de tests, incorporant des modifications issues de la première campagne de tests. Initialement placées dans la cabine, les batteries ont été déplacées sous le fuselage, protégées par un carénage en composites. La place laissée vacante permet désormais d’embarquer de nouveaux instruments de test, des ingénieurs ou des observateurs.

Le système de production électrique (Electric Power Unit, EPU) bénéficie désormais d’un système de refroidissement liquide et le poste de pilotage a été augmenté de nouveaux instruments de monitoring des paramètres pour chaque moteur, électrique et thermique.

En octobre 2020, le Cessna 337 modifié, qui peut emporter quatre passagers, devrait rejoindre Hawaï et la compagnie Mokulele Airlines où le bimoteur sera testé sur les lignes opérées par la compagnie à destination des îles de l’archipel d’Hawaï. L’avion devrait être opéré commercialement en 2021 sur les lignes de Mokulele Airlines. F.M.

Continental Aerospace Technologies prend le contrôle d’Ampaire

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

  • Aff le loup

    Que nenni, le thermique à l’AV et l’électrique à l’AR !

    « L’idée maîtresse qui avait présidé à la conception des deux formules, était de doubler la puissance des avions tout en conservant à peu près la ligne générale des monomoteurs classiques. Malheureusement, si l’idée était séduisante, sa réalisation était difficile. Ces avions étaient lourds et l’alimentation du moteur arrière ainsi que son refroidissement posaient des problèmes. »

    Surtout lire avant d’écrire et dessiner : http://aviateurs.e-monsite.com/pages/1946-et-annees-suivantes/essais-d-avions-bizartres.html cf le Dornier 335 !

  • La société americaine AMPAIRE utilise pour son projet le même type de Cessna push-pull que la société française VOLTAERO.
    Les noms des sociétés sont par ailleurs assez intéressants pour la promotion de l’électricité dans la propulsion des avions : l’une met sans doute de la tension alors que l’autre joue avec toute son intensité.
    Espérons que cela ne finisse pas en court-circuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.