Accueil » Annulation de meetings aériens en rafale

Annulation de meetings aériens en rafale

 

Le nouveau contexte sécuritaire risque de limiter le nombre des manifestations aériennes en France dans les années à venir. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le nouveau contexte sécuritaire risque de limiter le nombre des manifestations aériennes en France dans les années à venir. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Dans le sillage de l’annulation du meeting aérien de Marseille (13 août), d’autres fêtes aériennes ont été annulées en France cet été. Les dernières en date sont celles d’Aix-les-Bains (Savoie) qui devait avoir lieu le dimanche 25 septembre 2016 au-dessus du lac du Bourget (Savoie) et celle des Mureaux (10 septembre). Depuis l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice, les préfets imposent des règles draconiennes de sécurité aux organisateurs d’événements rassemblant un nombreux public.

Ces nouvelles contraintes liées notamment au filtrage des entrées génèrent des surcoûts de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Certains organisateurs jettent l’éponge, d’autres se soumettent au risque de déséquilibrer le budget. Grenoble-Le Versoud (10 juillet) en a fait l’amère expérience.

Le spectre d’une perte financière est d’autant plus important que le public tend à se faire rare. La menace d’un nouvel attentat omniprésente dissuade une partie de. Et c’est également un nouveau paramètre à prendre en compte par les organisateurs. Malgré la présence de la Patrouille de France à Méribel (Savoie), en juillet, le public était clairsemé sur l’altiport.

 

3.09.2016

Extra EVAA darois public

Retrouvez nous en podcast et vidéo

14 commentaires

  • jean-mi

    On en arrive donc à la situation rêvée et fantasmée par Daesh et autres tordus :
    « Mesdames et messieurs, à cause de quelques dizaines de terroriste qui ne veulent pas nous signaler le lieu et la date des prochains attentats, l’état prend les décisions suivantes:
    – Il est interdit au 70 millions d’autres français de sortir de chez eux.
    – Il est interdit a quiconque d’organiser un rassemblement public de moins de 50000 personnes.
    – Toute personne achetant un couteau de cuisine, un briquet, un drone pour photographier mémé, et plus d’un litre d’essence à la fois (liste non-exhaustive), devra se signaler à la préfecture et au commissariat / gendarmerie les plus proches de chez eux. Les titulaires d’une fiche S en sont dispensés.
    Signé : le ministère de la sécurité des gens chez eux »
    Bravo !

  • philippe.grisez@wanadoo.fr

    En fait ,le problème ne se résoudra que si …
    1 on a un temps d’avance ; ce qui n’était pas le cas depuis au moins Charlie …pas de défenses « passives » genre sas sécurisé ,plots béton ,barrières , » chouff » , etc ,et
    2 si on rend la législation « compatible » sécurité attentats . Par exemple le tueur du curé était en fait « branché » depuis un an au moins ,et son PC était
    éloquent ! Une petite incursion chez ce fiché S aurait déclenché la poursuite …
    Pour les meetings ,en milieu ouvert ,évidemment ,c’est surtout la ceinture , et ça ,c’est au no 2 de jouer …à fond . Avec d’autres mesures – que je me garde …

  • lavidurev

    De par son engagement particulier dans le conflit contre Daesh la position de la France n’est pas comparable à celle d’autres pays d’Europe.

  • davidjm4711@yahoo.fr
    davidjm4711@yahoo.fr

    Effectivement il y a durcissement des autorités. Je me suis rendu au Meeting de Pons-Avy le 21 août dernier et après visite du statique le matin comme à chaque fois on se retrouve en bordure de route au-dessus de l’aérodrome avec le soleil dans le dos pour photographier le meeting à partir de 14h00. Mais surprise la route est fermée à midi et dans un rayon de + de 500m tout autour, la Gendarmerie fait boucher tous les accès y compris les sentiers dans les bois et les espaces agricoles. Il se disait que s’il y a les mêmes mesures dans 2 ans le public « boudera ».

  • Jeanmaire.jm@orange.fr

    Avec un gouvernement de pétochards… ces les islamistes qui gagnent !! déjà qu’en France on n’a pas de manche du Red Bull et autres courses…. ça devient désespèrant !!!
    Heureusement qu’il nous reste les meeting Anglais et Américains !!!

  • McManus

    C’est un peu facile de critiquer ces annulations, qui le sont en raison des problèmes de sécurisation du public.
    Sécuriser une enceinte confinée comme un stade de foot n’a rien à voir avec la sécurisation du public d’un meeting aérien.
    Les aérodromes sont des passoires, et les rassemblements publics hors de l’emprise de l’aérodrome sont nombreux dans les grands meetings. On s’installe en bordure de route sous le circuit des aéronefs pour profiter du spectacle sans se rendre sur l’aérodrome du meeting. Et sécuriser les multiples rassemblements sauvages relève du casse-tête.
    Protéger le public, c’est une priorité, une question de responsabilités et de prudence, même si les passionnés d’aviation peinent à digérer ces mesures.
    Quelle serait la réaction, la votre par extension, si un attentat devait toucher des spectateurs de meeting rassemblés de manière imprévisible sur différents points ? Interdire les rassemblements sauvages, c’est impossible, ou compliqué, ça demande du personnel en nombre, au détriment de l’aérodrome lui-même. Quelle a été la réaction des proches des victimes de l’attentat de Nice ? Ils ont tous critiqué le manque de sécurisation du site. Ceux dont les proches sont parmi les victimes auraient peut-être aimé que le feu d’artifice de Nice soit annulé. Sûrement, même.

    • patrouille
      patrouille

      @ McManus Pensez vous que les Anglais, les Belges, les Allemands, les Polonais, les Italiens, les Espagnols, les Hongrois, les Tchéques et les Américains ne sont pas tout aussi conscients — que les braves Préfet Francais – de la menace terroriste? Qu’ils ne soient pas tout aussi concernés par la sécurité de leur populations? Serait-ils, simplements moins tolérants — en amont — des racailles locales? Est ce que leurs Fichés « S » se baladent impunéments en liberté? Il y a 75 ans, Kessel écrivait « La France est une prison. On y sent la menace, la misère, l’angoisse, le malheur comme une voûte pesante et qui s’affaisse chaque jour davantage sur les têtes. La France est une prison, mais l’illégalité est une évasion extraordinaire….Gêneurs ? On les supprime. Les lois, les règles l’existent plus. L’illégal est une ombre qui glisse à travers leur réseau. Plus rien n’est difficile, puisque l’on a commencé par le plus difficile : négliger ce qui est essentiel: L’instinct de la conservation. » Mais maintenant est ce de nous ( et qui sommes « nous? » ou a « eux » que ca s’applique?) Signé – Adam Shaw

  • Alpha Victor

    Pour avoir moi-même participé à l’organisation d’un meeting aérien cet été (effectivement avec des contraintes de sécurité renforcées), j’ai eu l’impression de voir « moins de monde » pendant la journée, cependant le comptage des entrées a finalement démontré une fréquentation supérieure à l’année précédente !
    Comme quoi le public continue de venir. N’oublions pas que plus l’époque est difficile, plus les gens ressentent le besoin de se divertir, justement pour oublier les problèmes.

    Le terrorisme, si horrible qu’il soit, reste une action désespérée et temporaire de groupes incapables de remporter la victoire militaire sur le pays adversaire déclaré.
    Si la société agressée continue à fonctionner normalement en dépit des attentats, le terrorisme est mis en échec.

    Faisons l’effort de continuer à aller aux meeting aériens d’aujourd’hui et d’ici quelques années, nos enfants et petits enfants iront aux meetings aérien de demain, dans une ambiance certainement moins oppressante.

  • patrouille
    patrouille

    Le public était rare à Meribel? Pas surprenant vu que — contrairement aux années précédentes — un seul (1) un avion intéressant décollait et atterrissait de, et sur, la plateforme. ll n’est pas étonnant que le public ne se soit pas senti invité a ce qui fut, en réalité, une fête presque privée. Pour le reste, si le gouvernement déclare la guerre, il fait la faire… la guerre. En vrais. Et TOUT supprimer (inclus le sacro-saint football, les défiles des syndicats, les marches blanches et les meeting politiques ) tant que la menace n’est pas éradiquée. Sinon, imposer des contraintes particulières aux meetings aériens est une preuve de plus du fameux deux poids, deux mesures… grande spécialité Hexagonale. La menace terroriste est mondiale. Est ce pour autant que les meetings aériens sont annulés en Belgique? Non. En Italie? Non. En Espagne? Non. En Allemagne? Non. En Angleterre? Non. En Pologne, en Tchéquie, en Hongrie? Non, non et re-non. Cherchez l’erreur…

    • seb076

      Tout à fait d’accord

      La France est depuis longtemps un pays d’interdit. Dès qu’il y a une excuse pour ouvrir les parapluies à tous les niveaux, ils sont là. Même si au demeurant, je comprend la dangerosité du problème actuel. Mais la vie est un danger permanent, il faut vivre avec, je peux mourir bêtement en descendant les marches. Et si un jour, comme dirait Didier Bénureau dans sa chanson Moralès, si je suis « z’éparpillé » lors d’une braderie, un meeting ou autres, se sera en homme heureux, car j’aurai tout de même fait la fête la seconde précédente.

  • seb076

    Bon et bien on ne fera plus rien.

    Je pense que l’année prochaine, sera encore pire, surtout qu’ils auront refrappé d’ici là.

    Au vu de comment cela se passe depuis quelques éditions, le grand public ne sera plus admis au salon du Bourget, il n’y aura pas de meeting de l’air etc…
    C’est un aspect défaitiste, j’espère que non, mais faut s’y préparer.

    Excellent week end

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.