Accueil » Aviation Générale – brèves » Décès de Jean-Luc Raphaël Prignol, créateur de la FFPLUM en 1980

Décès de Jean-Luc Raphaël Prignol, créateur de la FFPLUM en 1980

À l’âge de 20 ans, Jean-Luc Raphaël Prignol avait échoué aux sélections de l’Armée de l’Air suite à de graves ennuis de santé. Cela ne lui a pas empêché d’avoir un parcours particulièrement exceptionnel dans l'aéronautique en général et l'ulm en particulier. © Association « les vieux Déb’s ».

Le doyen des ulmistes, premier adhérent de la Fédération Française d’ULM s’est envolé le 11 mars 2019 au lendemain de ses 89 ans.

Il terminait le plus souvent ses messages par « l’air c’est la vie » Vélivole, aérostier, compétiteur et instructeur ULM… Jean-Luc Raphaël Prignol était passionné des « chose de l’air ». On le surnommait aussi « le Volateur ». Il vivait une relation fusionnelle avec ses machines, en particulier son Weedhopper AX 3 qu’il baptisa le « TGV » pour « Très Grand Volateur ». En 1986, il osa survoler Paris en pendulaire pour s’opposer à l’arrêté du 13 mars 86 interdisant le vol des ULM dans une zone de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Une profonde tristesse d’avoir appris sa mort…
    Il avait une telle énergie qu’il m’ épatait !
    Même à 87/88 ans il volait presque tous les jours d’affilée en se débrouillant pratiquement tout seul à préparer son pendulaire. Beaucoup de vol « en patrouille » à ses côtés et un réel plaisir d’échanger et d’apprendre de son expérience.
    J’ai juste eu l’honneur d’avoir rencontré un homme passionné dans ses vieux jours , RIP Jean-Luc
    Amir Sayed

    Répondre
  • par Thierry Couderc

    Pour moi, Jean Luc, ce sont deux souvenirs marquants :
    La vision de son Weedhopper AX3 avec son moteur de 55 cv deux-temps, doublé à bord du douillet Coyote de l’aéroclub des Sourds de France au dessus de la Manche au retour d’Angleterre sur le tour ULM 2009; avec une pointe d’envie pour ne pas avoir osé la même chose à bord de ma propre machine qui était à l’époque à peu près du même modèle.
    Jean Luc pleurant sur mon épaule le jour ou la FFPLUM lui a remis sa médaille dans les locaux de la DGAC.
    Un immense merci à lui pour avoir été l’un des artisans de notre façon de voler!

    Répondre
  • Souvenir d’un petit vol réalisé ensemble lors d’un tour de France ULM sur l’aérodrome de Montendre-Marcillac. Comme souvent dans l’ULM, nous passions du temps à refaire le monde ! De bons moments passés à Blois ou dans différents rassemblement, AG,….
    Bons vols. Toute ma sympathie au proche et à la famille. Pierre-Emmanuel LECLERE

    Répondre
  • Merci pour toute sa générosité, c était un homme certainement très dévoué. Toute ma sympathie a sa famille et son entourage.

    Répondre
  • par Nallet Thierry

    Un grand monsieur s’est envolé avec ses propres ailes, merci l’ami pour tous ces efforts et leurs résultats. Bon vol, vers où ? Toi seul le sait. Admiration.

    Répondre
  • On ne se connaît pas mais permettez moi de vous appelez MONSIEUR dû égard à la passion qui vous a animé tout au long de votre vie.
    Comme écrit plus haut c’est grâce à des personnages comme vous que l’on peut vivre notre passion ,alors encore MERCI.
    Pour la famille toute ma sympathie et sachez que la mort même si elle est dure à vivre pour ceux qui reste n’est qu ‘une étape de la vie. Son esprit continue vers d’autres aventures.
    Michel

    Répondre
  • Respect!!!!

    Répondre
  • Un ulmiste qui te remercie car c’est grâce à toi que je peux volé tu a rejoint le petit prince pour faire encore de beau vol. Toute ma sympathie au proche et à la famille. PBuschi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.