Accueil » Homologation française imminente pour l’amphibie FW02

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Homologation française imminente pour l’amphibie FW02

Flywhale, constructeur allemand du biplace amphibie FW02, a reçu la certification pour son appareil cet été en Allemagne. L'homologation en France dans la catégorie ULM devrait être acquise avant la fin 2017. Une version électrique devrait également voler en 2020.

11.10.2017

Une version électrique du FW02 avec 6 moteurs devrait voler en 2020 © Flywhale

Le FW02 est un ULM développé en Allemagne par la société Flywhale, installée à Doetlingen. Après sa certification dans la catégorie ULM reçue en Allemagne cet été, Aildor est chargé en France de préparer l’homologation ULM, qui devrait intervenir avant la fin 2017. Deux appareils devraient recevoir une identification française début 2018.

Le FW02 est équipé d’un Rotax 912 iS et d’une hélice trois pales ajustables au sol © Flywhale

Flywhale a également annoncé travailler sur une version électrique, dont le premier vol est espéré en 2020. L’appareil sera équipé de six moteurs logés dans les bords d’attaque des ailes. Le développement se fait en partie sur des fonds européens et en partenariat avec une université allemande.

F.M.

Performances
Vitesse de croisière160 – 200 km/h
VNE250 km/h
Vitesse de décrochage65 km/h
Décollage (terre / eau)150 m / 330 m
Atterrissage (terre / eau)145 / 115 m
Capacité des réservoirs87 l
Consommation14 l/h – 6h20 de vol
Masses
Masse à vide326 kg (version allemande : 342 kg)
MTOW495 kg (version allemande : 517,5 kg)
Largeur cabine1,20 m
Longueur7 m
Hauteur3 m (2,35 m sans l’hélice)
Envergure9,17 m
Facteur de charge+ 4 / -2 G

4 commentaires

  • durrleman
    XFD

    Bravo à Aildor et à FlyWhale pour tout ce travail prompte à inciter au développement de l’hydraviation en France. Vivement que des lacs, étangs, plan d’eau, rivière, fleuve et portion de mer soient aussi ouvert pour permettre à ces belles machines de ce poser.

  • Aildor

    En effet, vous avez raison.
    Quelques erreurs se sont glissées dans le tableau et seront bientôt rectifiées.
    En France :
    La masse maxi décollage est bien de 495kg.
    La masse à vide maximale ne devra pas dépasser 330kg, ce qui est possible sans parachute ni hélice à pas variable. Un des derniers appareils construits a été pesé à 326kg sans ces équipements optionnels.

  • PG74

    342 kgs a vide, ce n’est pas ULM, méme pour un amphibie me semble t’il !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.