Accueil » La compagnie brésilienne Gol embarque dans l’eVTOL V4-X4 avec Avolon

La compagnie brésilienne Gol embarque dans l’eVTOL V4-X4 avec Avolon

La société de leasing Avolon a annoncé un partenariat avec la compagnie brésilienne Gol et l'opérateur brésilien de transports Grupo Comporte pour mettre en place un  service de taxis aériens en eVTOL. Les deux partenaires se sont engagés à acquérir ou louer 250 V4-X4 sur les 500 commandés par Avolon.

22.09.2021

Les premiers vols d’essais du V4-X4 sont programmés pour la fin 2021. Vertical Aerospace espère une certification EASA en 2024. © Avolon / Gol

Avolon, Gol et Grupo Comporte ambitionnent de créer ensemble la première plate-forme de « coavionnage » en eVTOL. Les trois entreprises vont collaborer pour « identifier et cibler les partenaires locaux au Brésil, les infrastructures et les exigences de certification » pour lancer « l’une des premières entreprises de partages de vols en eVTOL au monde ».

Dans le cadre de cet accord, Gol et Grupo Comporte se sont engagés à acheter ou à louer jusqu’à 250 eVTOL VA-X4 auprès d’Avolon. Cette dernière avait annoncé en juin 2021 commander 310 V4-X4 auprès de la start-up britannique Vertical Aerospace, assortis d’une option pour 190 eVTOL supplémentaires.

Avec ce partenariat, Avolon se réjouit de vendre ou louer aux deux partenaires la moitié de la commande globale envisagée auprès de Vertical Aerospace. F.M.

Première commande d’eVTOL par un loueur d’avions de transport

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

5 commentaires

  • Robin

    On reconnaît bien dans ce commentaire l’esprit français, toujours prêt à critiquer ce qui se passe ailleurs, quand m, dans notre pays, on a à peu près 20 ans de retard sur les autres pays modernes, et qu’on se voit dépassé par des pays qu’on aime bien critiquer. Elle est belle la France ! Vive le Brésil !

    • Marc Pollin

      Cher Monsieur
      Je vous invite à faire un petit séjour au Brésil bien sûr en sortant des sentiers touristiques traditionnels.
      Je vous promets que vous ne regretterez pas d’être français et européen.
      Vous avez détourné mon propos qui ne visait que la fatuité de projets techniquement immatures.
      En revanche grace entre autre à Embraer le Brésil est une grande nation aéronautique qui propose un catalogue civil et militaire de premier plan. Eux ne se mouillent pas dans ces projets ineptes et farfelus.

    • EBERHARD Bertrand

      « dans notre pays, on a à peu près 20 ans de retard sur les autres pays modernes »!!!
      Vous pourriez illustrer ce cliché de la haine de soi?

  • Marc Pollin

    Si la contagion des evtol vient chez nous la RATP et la SNCF ont du souci à se faire !
    Sérieusement quel intérêt de faire passer de tels communiqués ?
    Ce qui manque à tous ces pionniers de machins volants à batteries c’est juste un peu de lucidité et d’humilité. Les frères Wright comme les Blériot et autres Santos Dumont n’en manquaient pas car à cette époque sans les techniques de représentation virtuelle d’aujourd’hui on ne croyait que ce que l’on voyait et l’expérimentation en réel la seule condition pour participer à l’aventure (qui souvent se terminait brutalement).
    Revenons sur terre, laissons ces gens là s’exciter entre eux et ne prêtons attention qu’aux résultats tangibles, mesurables et duplicables de leurs inventions.

    • Jean-Mi

      C’est plutôt les passagers de E-Vtol qui doivent s’inquiéter si la RATP et la SNCF deviennent sponsor et utilisateur de E-vtol pour leurs passagers… Si ça marche comme le métro… Humour…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.