Accueil » La formation initiale Instructeur (FI) de l’ENAC s’ouvre progressivement à l’ULM

La formation initiale Instructeur (FI) de l’ENAC s’ouvre progressivement à l’ULM

La Fédération Française d’ULM (FFPLUM) et l’ENAC viennent de signer une convention qui va permettre aux instructeurs IULM de suivre la phase 1 (Psychopédagogie) du stage réservé jusque là à l’avion.

20.05.2019

Cette convention entre l'ENAC et la FFPLUM et un pas en avant pour la Fédération qui place l'instructeur au coeur de sa politique de sécurité. © Jérôme Bonnard / aerobuzz.fr

Ce stage proposé par l’ENAC se déroule toute l’année en trois phases dans le centre ENAC de MURET. La phase 1 proposée désormais aux ulmistes porte sur la psychopédagogie et facteurs humains. Alors que la phase 2 porte sur la maniabilité et pilotage en place droite et la phase 3 sur l’apprentissage et restitution des leçons dispensées par le futur FI. https://www.aerobuzz.fr/breves-aviation-generale/reforme-des-instructeurs-ulm-de-nouveaux-programmes-valides-par-la-dgac/ Cette formation d’une semaine non obligatoire mais incitative précise la FFPLUM est subventionnée par la Fédération et coûte 1000 euros...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • BOUR

    Bonjour
    Enfin la profession s’actualise et se spécialise en se mettant aux normes. Je vous parle d’un temps / Que les moins de vingt ans / Ne peuvent pas connaître … L’enseignement aux disciplines sportives se passaient de tous protocoles. Un brevet Fédéral suffisait. Tout cela s’est épuré avec l’obligation d’enseigner avec un brevet nationale d’état. Cela a imposé un séjour dans un CREPS. L’enseignement de la pédagogie est le même que pour un futur prof de gym de l’éducation nationale.
    Je suis persuadé que cette évolution est la bienvenue. Cela va épurer les formations à Papa ! Le milieu Ulmiste en avait bien besoin en partant du para-moteur aux 3 axes.
    Cordialement
    Michel BOUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.