Accueil » Aviation Générale – brèves » La Grèce veut acquérir des bombardiers d’eau DHC-515

La Grèce veut acquérir des bombardiers d’eau DHC-515

Le choix de la Grèce d'opter pour le DHC-515 pourrait entraîner d'autres commandes. © DHC

Le Parlement Grec a approuvé l'achat de 7 bombardiers d'eau DHC-515 auprès du constructeur canadien DHC pour un montant global de 361 millions d'euros. Les livraisons pourraient s'étaler entre 2027 et 2030.

L’annonce initiale a été faite par le Ministre Grec de la Crise Climatique et de la Protection Civile Vassilis Kikilias lors de la présentation du projet de Loi : « Approbation du projet de contrat pour l’acquisition d’avions DHC-515 » le 15 mars 2024. Deux de ces appareils seraient financés par l’Europe via le dispositif RescEU. L’accord commercial a été officialisé ensuite par le Ministère de l’économie et des Finance Grec en présence de Kim Douglas, directeur du développement et du marketing de la Canadian Commercial Corporation, en charge des exportations canadiennes, et Jean-Philippe Côté, vice-président des programmes de l’avionneur canadien.

La flotte actuelle de Canadair de l’aviation militaire Grecque comprend des CL-415 et CL-215 dont les grandes visites sont désormais effectuées en France chez Sabena Technics. Au cours de l’été 2023, 28 personnes sont mortes dans les feux en Grèce dont l’équipage d’un CL-215.

Cette première commande ferme pourrait être « l’appel d’air » attendu pour déclencher d’autres contrats chez d’autres opérateurs. On pense bien entendu à la France, qui compte dans ses rangs les deux premiers CL-415 dont on célébrera l’an prochain les 30 ans de service et on se souvient que le Président Macron avait prononcé le nom « Canadair » à plusieurs reprises lors de son discours annonçant le renforcement des moyens aériens de lutte contre les feux de forêt de notre pays.



Frédéric Marsaly

Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.