Accueil » L’aéroport de Caen Carpiquet sous surveillance d’un mini-drone

L’aéroport de Caen Carpiquet sous surveillance d’un mini-drone

L’aéroport de Caen embarque dans le projet CEOS (Comportement et évaluation des ouvrages spéciaux), une illustration de la montée en puissance des actions menées par le réseau NAE (Normandie AeroEspace) dans le domaine stratégique des drones.

5.05.2019

Le drone sera notamment utilisé pour l'inspection des 7 km de clôture de l'aéroport de Caen dans le cadre du péril animalier, actuellement réalisée par deux agents dans un véhicule. © NAE

Le système CEOS permet de réaliser des inspections automatiquement avec un coût inférieur à celui des solutions actuelles employant des hélicoptères ou des véhicules tout terrain. Il est composé d’un mini drone et d’une « station sol » fournis par la PME Alerion. Plusieurs logiciels seront développés par la PME normande ADCIS afin de permettre la détection d’anomalies par analyse d’images. L’implication de l’aéroport de Caen dans ce projet permettra de valider en vraie grandeur la surveillance d’un site sensible comme peut l’être un aéroport.

La validation de la solution, en coopération avec la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile), est réalisée sur des zones d’essai privées puis sur les sites des partenaires utilisateurs finaux : ENEDIS (lignes aériennes moyenne tension), EDF (conduites forcées en montagne), et l’Aéroport de Caen Carpiquet. L’aéroport a une obligation de surveillance des limites du site dans le domaine de la sûreté à raison de plusieurs fois par semaine. Cette surveillance est associée à l’inspection de clôtures longues de 7 km dans le cadre du péril animalier. Grâce à CEOS, la surveillance sera réalisée en moins de 20 minutes avec un drone autonome embarquant un système de vision automatisé développé par ADCIS.

L’objectif du projet est également de mesurer les économies en « « temps homme », l’inspection étant actuellement réalisée de manière visuelle par deux agents dans un véhicule.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.