Accueil » L’Association Française d’Hydraviation est née

L’Association Française d’Hydraviation est née

L'Association Française d'Hydraviation regroupe désormais France Hydravion, l’Hydro-Club de France et l’AFPH © Aildor

Les associations françaises promouvant l'hydraviation se sont réunies pour créer une structure unique, l'Association Française d'Hydraviation. Son objectif est de travailler à relancer la pratique de l'hydravion en France et de défendre ses intérêts.

Les locaux de l’Aéro-Club de France ont abrité récemment la création de l’Association Française d’Hydraviation, dont les statuts ont été déposés le 28 décembre 2017.
Autour de Catherine Maunoury, présidente de l’Aéro-Club de France, se sont réunis une douzaine
d’intervenants issus de plusieures associations du monde de l’hydraviation : France Hydravion, l’Hydro-Club de France, Aquitaine Hydravions, Base Latécoère Catalane, Air des Lacs, Commission Hydraviation de l’Aéro-Club de France ou encore l’Association Française des Pilotes d’Hydravion.

Cette nouvelle association unique, qui regroupe...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Le regroupement de nos forces est vital pour l’avenir de l’hydraviation en France. Nous sommes en retard par rapport à nos amis Canadiens et Américains, qui ont cree la SPA (Seaplane Pilot Association) il y a bien longtemps. On pourra nous rétorquer que les dimensions des pays ne sont pas comparables avec notre petite France, mais nous sommes le pays précurseur de l’hydraviation et malgré la « petitesse » du territoire, il est ponctué de très nombreux lacs. « L’association Française de l’Hydraviation » aura entre autre pour vocation de faire évoluer les mentalités afin d’élargir la possibilité d’utiliser ces lacs un peu comme en Italie (là ou va un bateau…se pose un hydravion.)
    D’autre part, regrouper avions et ULM hydro sous la même bannière, indépendamment d’ailleurs de leur appartenance à leurs féderations respectives, permet de renforcer la crédibilité des futurs dossiers que l’association aura à traiter. Assurément de beaux projets à venir, qui s’inscrivent en droite ligne de ce qui a d’ores et déjà été accompli pour le renouveau de l’hydraviation en France…

    Répondre
  • Superbe projet. Félicitations aux fondateurs !

    Répondre
  • Excellente nouvelle, ce qui rendra la compréhension bien plus évidente aux yeux des nouveaux pratiquants et spectateurs de cette magnifique activité !

    Répondre
  • J’en ai rêvé, en 2014 , de vous réunir tous …vous l’avez fait . Bravo !

    Répondre
  • Bravo,
    Les Français ont 1/2 siècle de retard par rapport au Canada et Amérique du Nord

    Répondre
  • peux ton suggerer des points pouvants devenir ( si les conditions sont remplies ) une hydrobas.
    Cordiaux sentiments aéros.

    Répondre
    • Bonjour « Catalina »

      Bien entendu toutes les suggestions sont bonnes à prendre surtout pour des régions dans lesquelles l’hydraviation peine à se développer. Mais avant tout, il faut que les dossiers soient portés par un « local de l’étape » qui connaît bien son territoire avec ses élus, décideurs locaux etc … c’est le meilleur moyen de mailler le pays avec de nombreuses escales hydro.
      L’association, AFH, devant permettre de nous fédérer, d’unir nos forces faces aux inévitables blocages et d’apporter l’expertise nécessaire à ceux qui ne maîtrisent pas encore bien les textes et leurs subtilités.

      Au plaisir de se rencontrer aau bord d’un lac ou sur un ponton.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.