Accueil » L’avenir du Super Constellation « Star of Switzerland » s’éclaircit !

L’avenir du Super Constellation « Star of Switzerland » s’éclaircit !

L'espoir de revoir le Super Constellation dans son élément renaît ! © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

Après l'échec de son appel pour trouver le financement nécessaire à la remise en vol de son Lockheed L-1049, l'Association Super Constellation Flyers a été contrainte de vendre son avion à des investisseurs allemands qui forment de grands projets pour cet appareil emblématique !

Les enjeux étaient grands pour l’imposant appareil qui risquait, quand même, d’être ferraillé si aucun point de chute ne pouvait lui être trouvé dans un délai raisonnable.

Fin de l’aventure du Constellation Suisse

Même si l’association suisse est en cours de dissolution elle a veillé à trouver une solution pour son avion. Ce...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

9 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bravo messieurs les Allemands, vous nous faites rêver

    Répondre
  • 17 millions d’euros, ça fait grogner les grincheux et ça donne des insomnies aux comptables.Mais à force de plaider pour laisser pourrir le patrimoine , que restera-t-il bientôt dans les musées, et pire encore, dans nos mémoires?
    Regardez bien ce Connie Messieurs les Cassandre, ne voyez-vous pas qu’il n’est pas seulement un avion, mais aussi une magnifique œuvre d’art et qu’à ce seul titre, il mérite bien quelques égards .

    Répondre
  • Eh, oui malheureusement, quand on est plus le patron chez soi et que l’on dépends d’un fond d’investissements, voilà ce qui arrive. J’ai revendu ma Breitling pour une Dodane.
    Je ne veux pas soutenir une entreprise devenue chinoise, qui un jour ou l’autre transferera toute l’activité de la Chaud de Fond à Pékin.
    Heureusement que pour le moment les châteaux du Bordelais ne sont pas transférables en Chine. Mais ça viendra cela aussi………vu qu’ils achètent tout.

    Répondre
  • Oui, et si CVC a coupé les fonds, aviateurs mes frères achetez des montres Breguet, Hanhart, Tutima, Omega, Dodane, à la rigueur Bell & Ross… montres ayant servi historiquement notre passion.

    Répondre
  • Si c’est les orfèvres de chez Meier Motors qui s’en occupent, on peut être tranquille,je pense

    Répondre
  • Oui une vraie bonne nouvelle ainsi les efforts et investissement de la SCFA n’auront pas été vain même s’ils n’ont pu aboutir.
    Hâte de voir ce magnifique avion voler de nouveau et d’entendre ronronner ses 72 cylindres.

    Répondre
  • Une bonne nouvelle mais qui rappelle combien l’avenir de certains projets sont otages du mecenat. J’ai connu le patron de Breitling alors que je vivais en France, un passionne de tout ce qui volait, il pilotait lui meme son Citation pour venir passer les WE a Saint Tropez. Malheureusement, le fond d’investissenment CVC, nouveau proprietaire de Breiting n’a vu dans le mecenat que des depenses improductives et a coupe les fonds …

    Répondre
  • Voilà une excellente nouvelle.
    Pourvu que cela ne se termine pas comme de nombreuses reprises d’entreprises chez nous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.