Accueil » Le Congrès américain fait de la mobilité aérienne une priorité

Le Congrès américain fait de la mobilité aérienne une priorité

Les Etats-Unis s'organisent pour développer les opérations des eVTOL, mais aussi la propulsion électrique, hybride et hydrogène. © Embraer

L'association des constructeurs d'aviation générale (GAMA) a salué l'adoption par le Congrès des États-Unis d'un ensemble de textes portant sur la modernisation des infrastructures et sur la nouvelle mobilité aérienne. 25 millions de dollars seront investis auprès des États et collectivités locales.

“Il est très encourageant de voir le Congrès ériger en priorité l’accompagnement et le développement de la nouvelle mobilité aérienne » s’est réjoui Pete Bunce, Président et directeur général de la GAMA. « Nous sommes à l’aube d’un changement majeur avec l’arrivée d’aéronefs électriques et hybrides dans l’espace aérien des Etats-Unis. »

« Avec une préparation adéquate du calendrier mais aussi des infrastructures, en concertation avec la FAA de manière à créer un cadre réglementaire, les États-Unis pourront devenir le chef de file du secteur prometteur des nouvelles mobilités aériennes. »

Le 14 juin 2022, le Congrès a adopté le texte sur la modernisation avancée des infrastructures d’aviation et le texte portant sur la coordination et le « leadership » pour la mobilité aérienne avancée (AAIM, Advanced Air Mobility Coordination and Leadership Act).

La loi sur la coordination et le leadership en matière de mobilité aérienne avancée autorise désormais le secrétaire aux transports à créer un groupe de travail inter-agences. Composé de dirigeants d’agences gouvernementales, ce groupe de travail aura pour tâche de planifier et coordonner les efforts pour l’avancement de l’industrie de la mobilité aérienne avancée.

La loi AAIM établit une initiative pilote de deux ans qui investira 25 millions de dollars en subventions pour les gouvernements des États et des collectivités locales.

Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.