Accueil » Le FLARM sur le Tour de France 2020

A l’occasion du Tour de France cycliste 2020, la Fédération Française de Vol en Planeur a équipé d’un Powerflarm l’Ecureuil F-GKMB d’Hélicoptères de France.

29.08.2020

L’Ecureuil F-GKMB d’Hélicoptères de France équipé du système FLARM © Hélicoptères de France

Le FLARM est un dispositif anti-collision compatible ADS-B qui permet aux aéronefs équipés de détecter des trajectoires convergentes et d’alerter les pilotes concernés. Il intègre également une base d’obstacles référencés (câbles en montagne, lignes à haute tension, antennes) qu’il signale aux pilotes. Avec l’équipement de cet Ecureuil du dispositif de retransmission télévisée, la Fédération Française de Vol en Planeur souligne qu'elle "participe activement à la sécurité aéronautique sur le Tour de France…" Elle promet aussi qu'elle "va ravir les aficionados de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

7 commentaires

  • Rosso

    Le FLARM n’est pas un système normalisé par l’OACI, et en particulier il utilise une bande de fréquences qui n’est pas attribuée aux télécommunications aéronautiques. Le système est analogue à l’ADS/B qui lui est normalisé par l’OACI et utilise une fréquence aéronautique, à 1090MHz. Le FLARM n’est pas interopérable avec l’ADS/B mais il est utilisable par tous les aéronefs qui en sont équipés : planeurs, remorqueurs. Il leur permet de déterminer la position autour d’eux de tous les aéronefs équipés. Mais il ne permet pas de détecter les autres en particulier les avions commerciaux qui sont presque tous équipés de l’ADS/B. Et inversement ceux ne peuvent pas détecter et localiser les aéronefs équipés du FLARM. Ce système n’aurait pas permis d’éviter la collision en vol du Pic Saint Loup.

  • Cyril Lambiel

    Le FLARM originaire de l’ONERA???

    Tiens, intéressant!
    J’aimerais beaucoup en apprendre davantage quant à cette assertion.
    Serait-il possible de développer le sujet et de le documenter?

    Merci beaucoup

    Cyril

    • Jean-Mi

      Pas originaire de l’ONERA, mais utilisant une technologie développée par l’ONERA… Pas pareil…

    • Antoine T

      Le concept a été breveté par Claude Le Tallec (ingénieur à l’ONERA) et qui me semble a été racheté par la suite par les Suisses et donc l’entreprise Flarm. En 2016, la FFVP avait fait une étude technique du FLARM et notamment développé des guides de bonnes installations/maintenance à bord des aéronefs. Le concept de OGN est également intéressant à expliquer !

    • HeliHenri

      L’Onera a déposé le brevet en 1998 ou 1999.

      • Cyril Lambiel

        Ces dernières infos je les connais parfaitement.
        Il reste que le brevet de l’ONERA est très « théorique » pour ceux qui ont pris la peine de le consulter en ligne…
        Le reste, en fait toute la technologie mise en oeuvre, ne relève aucunement de l’ONERA.
        Entendu l’idée provient de cette institution, le développement et la mise en application revient bel et bien à d’autres.
        Comme quoi un simple coup d’oeuil à wiki ne constitue aucunement parole d’évangile, creuser un peu, c’est mieux.

        Cyril

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.