Accueil » L’hydravion ULM Borey à l’Aero de Friedrichshafen

KOPTER SH09

L’hydravion ULM Borey à l’Aero de Friedrichshafen

Le russe AeroVolga présente en avant première à l'Aero de Friedrichshafen (18-21 avril 2018) le Borey, un ULM amphibie répondant aux normes allemandes LFT-UL 2018. Le monomoteur biplace est limité à 650 kg de masse maximale au décollage.

20.04.2018

Le Borey est un ULM rentrant dans la classe allemande des LTF-UL ayant une masse maximale au décollage de 650 kg © AeroVolga

AeroVolga revient a l’Aero de Friedrichshafen avec un nouvel appareil amphibie. En 2011, l’avionneur russe avait présenté au salon allemand son LA-8L, un avion amphibie bimoteur de 8 sièges puis, en 2015, une nouvelle version du LA-8C-RS.
Depuis, plus de 20 LA-8 sont opérés dans le monde pour des missions diverses.

AeroVolga travaille sur les amphibies depuis près de 20 ans. Suivant avec attention le marché de l’aviation générale, la société russe a souhaité diversifier son offre et proposer un biplace léger destiné aux pilotes de loisir.

L’allemand Winx Aero, distributeur d’Aero Volga en Allemagne, présente le Borey sur son stand à l’Aero de Friedrichshafen. « Borey » signifie littéralement en Grec ancien « le vent du Nord. » © Fabrice Morlon / Aerobuzz

En Allemagne, l’avion est certifié selon les règles LTF-UL 2018, avec une masse maximale au décollage (MTOW) de 650 kg. Au Canada, AeroVolga vise une certification dans la catégorie  Advanced Ultra-Light Aircraft (AULA), pour laquelle sa MTOW est limitée à 560 kg.

Le pilote professionnel français Loïc Blaise, atteint de sclérose en plaques, qui prépare son expédition en Arctique intitulée Polar Kid, en juillet 2018, a choisi le Borey pour son périple aérien. Il a déjà utilisé l’avion amphibie en 2017 pour un prologue à son expédition, en Sibérie.

Masse à vide380 kg
Distance décollage120 m
Distance atterrissage120 m
MTOW650 kg
Charge utile270 kg
Vitesse maximale100 kt
MotoristionRotax 912S / Rotax 914

Polar Kid ou le tour du Cercle Arctique en ULM et en 80 jours.

3 commentaires

  • Hans Geiger

    Un vol respectable avec un ULM!

  • CHAUVIN Pierre

    Il faut arrêter de confondre ULM et avion certifié…..

    1/ 380 kg comme masse à vide de l’appareil, c’est hors de la réglementation ULM qui demande une MTOW de 495 kg pour les hydravions.
    Il est trop lourd d’environ 100 kg sur la masse à vide

    2/ la motorisation ROTAX 914 TURBO à 115 CV n’est pas autorisée sur ULM 3 axes ( ok pour le ROTAX 912 S à 100 CV)

    • Maxime Compagnon

      Cher Pierre,

      vous confondez réglementation francaise et allemande!
      Cet appareil sera un ULM en Allemagne!
      La nouvelle norme LTF-UL 2018 autorise jusqu´à 650kg de MTOW pour les hydro … et 600kg pour les 3 axes biplaces avec parachute (obligatoire en allemagne).
      Bien sur, cet appareil ne pourra jamais, en raison de son poids, être un ULM en France!
      En revanche, il aura le droit de voler en temps qu´ULM dans toute l´Europe du moment que la/le pilote possédera une licence allemande.

      Commentaire concernant la motorisation.
      La limitation, en France, de la puissance du moteur à 102CV pour un biplace 3 axes est une ineptie!
      L´apparition de moteurs à injection turbocompressés est une très bonne évolution, surtout pour le vol montagne.
      Le poids additionnel dû au Turbo+Electronique pourrait être compensé par des solutions innovantes sur la cellule!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.