Accueil » L’ONERA réceptionne deux drones hélicoptères Yamaha

KOPTER SH09

L’ONERA réceptionne deux drones hélicoptères Yamaha

L'ONERA vient de réceptionner sur son centre de Toulouse, deux drones hélicoptères Yamaha Fazer R, afin de développer ses capacités d'expérimentation.

13.12.2018

L’ONERA a acquis deux exemplaires du drone hélicoptère Yamaha Fazer R afin de poursuivre et développer ses activités de recherches avancées sur les drones. © ONERA

Ces hélicoptères mesurent 3,6 mètres de long et 1 mètre de hauteur, et disposent d’un rotor de 3,15 mètres de diamètre. Dotés d’un moteur 4 temps de 390 cm3, ils sont capables d’emporter 40kg de charge utile. Sans réservoir additionnel, ils sont capables de voler environ 1 heure à 40 km/h.

L’ONERA a acquis deux drones à voilure tournante sur fonds propres en novembre auprès de Yamaha Motor, afin de poursuivre et développer ses activités de recherches avancées sur les drones. L’année 2019 sera essentiellement consacrée à l’intégration de l’avionique propre aux recherches menées par le laboratoire. Un premier vol est prévu au deuxième trimestre 2019 pour une automatisation en fin d’année.

Ces deux hélicoptères permettront de valider des approches avancées de navigation, guidage, pilotage, en particulier de commande robuste et adaptative, basées sur une modélisation fine de l’hélicoptère. Ces travaux permettent de faire avancer la recherche sur la sécurité du vol des drones : capacité à reconfigurer le drone face à des aléas, des pannes de capteurs, blocages d’actionneurs, pertes ou multi-trajets GNSS, à éviter des zones de turbulence, etc.

Des tests de capteurs sophistiqués seront également menés comme avec des systèmes radars ou optroniques tels que le lidar ou des capteurs multispectraux.

Les deux drones Yamaha Fazer R viennent d’être livrés à l’ONERA, à Toulouse. © ONERA

« Certains des capteurs étudiés par l’ONERA, très performants et sophistiqués, demeurent encore assez encombrants, et peuvent réclamer une source d’énergie importante. C’est la raison pour laquelle ces drones Fazer R de Yamaha Motor, aux dimensions et capacités rares dans le monde de la recherche, sont précieux pour pouvoir en tester les performances en environnement réel » explique Henry de Plinval, Directeur du programme Drones à l’ONERA

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.