Accueil » Pipistrel rejoint le programme Uber de taxis volants

Pipistrel rejoint le programme Uber de taxis volants

A l’occasion de la deuxième édition de l’Annual Elevate Summer organisé par Uber, Pipistrel a dévoilé son projet d’engin volant électrique à décollage et atterrissage vertical (eVTOL).

14.05.2018

Contrairement à la plupart des projets actuel de eVTOL, Pipistrel ne réinvente pas l'hélicoptère. © Pipistrel

Il est logique de retrouver le constructeur slovène dans cette dynamique. Pipistrel est en effet en pointe dans la recherche de nouveau types de propulsion pour avion. En 2011, il a remporté le prix de 1,5 M$ du Green Flight Challenge de la NASA, avec son avion électrique G4 capable de transporter 4 passagers sur 100 miles (160 km) à la vitesse de 170 km/h. Depuis cette victoire qui la propulsé sur le devant de la scène, le constructeur a mis au point une nouvelle génération d’avions légers électriques, dont le biplace école Alpha Electro.

Avec son projet d’eVTOL lancé en partenariat avec Uber, Pipistrel passe dans une nouvelle dimension et vient se frotter à des poids-lourds de l’aéronautique comme Embraer ou Bell qui ont également embarqué dans le programme Uber. Il arrive avec la souplesse d’une structure légère débordante de créativité, des qualités qui pourraient lui permettre de faire la différence.

«Pipistrel n’essaie pas de réinventer l’hélicoptère en dotant le véhicule de nombreux rotors, mais nous adoptons plutôt des solutions de propulsion dédiées à la croisière et au décollage vertical adaptées à une famille de véhicules de deux à six places. », a déclaré Ivo Boscarol, le président-fondateur de Pipistrel. Le constructeur mise sur l’aérodynamique pour le vol en croisière. Et de ce point de vue, il se démarque des nombreux autres projets lancés antérieurement par d’autres porteurs de projets.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.