Accueil » Le premier G500 de série a volé

Le premier G500 de série a volé

 

Le premier G500 de série a effectué son premier vol le 5 août 2016 au départ de l’aéroport de Savannah (Géorgie, USA). Il s’agit du cinquième appareil à rejoindre le programme d’essais en vol et du premier dont la cabine est entièrement aménagée. Il est d’ailleurs destiné à la mise au point et aux essais en vraie grandeur de la cabine et des aménagements intérieurs.

Ce G500 est configuré pour accueillir 19 passagers répartis dans trois zones. Il est doté d’un cabinet de toilettes à l’avant et un autre à l’arrière, et d’un galley complet pouvant être positionné soit à l’avant de la cabine, soit à l’arrière. Il dispose de tous les systèmes.

Début août 2016, le programme G500 totalisait 320 vols (le plus long atteignant 8 heures et 24 minutes) et plus de 1.300 heures de vol. La vitesse de Mach 0,995 a été atteinte, ainsi que l’altitude de croisière de 53.000 ft (16.154 m). Gulfstream escompte le certificat de type américain en 2017 afin de pouvoir débuter les livraisons en 2018. Le G600 développé en parallèle devrait entrer en service en 2019.

Gulfstream+G500+Production+Test+Aircraft+Makes+First+Flight - copie

Le G500 peut vol 5.000 NM (9.260 km) à la vitesse de Mach 0,85, ou 3.800 NM (7.038 km) à Mach 0,90. La vitesse opérationnelle maximale du G500, comme celle du G600, est de Mach 0,925, c’est-à-dire égale à celle du G650 et du G650ER. © Gulfstream

1.09.2016

Gulfstream+G500+Production+Test+Aircraft+Makes+First+Flight - copie

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.