Accueil » ScaleWings dévoile un projet de moteur hybride

KOPTER SH09

ScaleWings dévoile un projet de moteur hybride

Le constructeur autrichien ScaleWings qui a présenté, au salon Aero 2018 de Friedrichshafen, une réplique de Mustang SW-51, annonce qu’il se lance dans le développement d'un moteur d'avion hybride. Hans Schwoeller, concepteur et Directeur Général du groupe ScaleWings, donne ici les premiers détails.

10.10.2018

Le moteur "3 en 1" de ScaleWings : 2 moteurs à injection 4 temps à deux cylindres associés à 1 moteur électrique. © ScaleWings

Le texte qui suit émane de ScaleWings. N’ayant pas la capacité de vérifier les affirmations de Hans Schwoeller, le concepteur du moteur hybride, nous vous les livrons brutes. Il s’agit d’un extrait du communiqué dont vous pourrez obtenir l’intégralité en suivant le lien en fin d’article.

« Dans sa configuration standard, le concept révolutionnaire du moteur d’avion multiredondant comprend trois moteurs imbriqués, dont deux fonctionnent sur la base de moteurs à injection 4 temps à deux cylindres efficaces. Le troisième moteur, sous la forme d’un moteur électrique à haute performance de dernière génération, fournit une puissance supplémentaire énorme en fonction des besoins ou est utilisé, par exemple, pour la réduction du bruit lors de l’accélération et de la montée en altitude de croisière.

© ScaleWings

© ScaleWings

La version standard du moteur d’avion spécial combine trois groupes motopropulseurs fonctionnant de manière totalement indépendante en un seul bloc moteur. En cas de défaillance d’un module, les deux composants restants assurent une continuation de vol sans problème. Peu importe que le circuit d’huile ou d’eau de refroidissement tombe en panne ou que des composants importants du moteur tels que la commande du moteur, l’injection, l’allumage, le vilebrequin, la bielle ou les soupapes soient défectueux. Le moteur continue à fonctionner même si un composant se bloque complètement. Même avec un seul module fonctionnel, il est possible de continuer à voler.

© ScaleWings

© ScaleWings

En plus de la redondance du bloc moteur, le système d’entraînement révolutionnaire offre la combinaison en option de trois systèmes de motorisation.

Des jantes spéciales en aluminium qui sont conçues comme des moteurs de moyeu de roue. En utilisant l’efficacité considérablement plus élevée de la propulsion des roues motrices par rapport à l’hélice, ceci permet l’accélération électrique et donc silencieuse de l’avion avec les roues sur la piste.

Dès que les roues patinent, la puissance électrique qui ne peut plus être transmis au sol est de plus en plus transférée au moteur électrique qui fait tourner l’hélice.

La montée à l’altitude de croisière, électrique et donc très silencieuse, s’effectue à environ 5 m/s avec un MTOM de 600 kg.

Le vol de croisière s’effectue ensuite avec deux moteurs à injection à deux cylindres efficaces, fonctionnant en toute indépendance, qui, par rapport à un entraînement électrique, permettent de multiplier l’autonomie.

L’approche à l’atterrissage ainsi que l’atterrissage s’effectuent également électriquement et donc quasi silencieusement.

Revenons à la performance : grâce à son concept unique, ce moteur d’avion concentre une puissance maximale allant jusqu’à 350 CV dans la taille d’un moteur d’avion conventionnel de 100 CV. Grâce à son extrême compacité, il peut être intégré dans tout avion dans lequel tient un moteur d’avion de 100 CV – des avions ultra légers aux multiplaces bimoteurs – certifiés et non certifiés, pour UL et avion expérimental.

Le système de refroidissement multi-ventilateur intégré et léger fournit non seulement suffisamment d’air de refroidissement à tous les composants du moteur (cylindre, eau de refroidissement, huile, air de suralimentation, turbocompresseur, silencieux et moteur électrique), mais il assure également une ventilation efficace du poste de pilotage quelle que soit la vitesse. Il permet l’installation du moteur hybride dans des avions modernes, très minces avec de petites prises d’air, ainsi qu’un système de propulsion intégré pour hélicoptères ultralégers et légers.

Le système d’alimentation en huile pour voltige ScaleWings AcroOil en attente de brevet assure l’alimentation en huile pour la voltige. »

ScaleWings a adressé à la rédaction d’Aerobuzz.fr une description détaillée du fonctionnement de son moteur ainsi qu’une longue étude relative aux batteries. Vous pouvez lire l’intégralité du communiqué en cliquant sur ce lien : ScaleWings moteur hybride

Un commentaire

  • BARRY

    Je crois savoir qu’un avion français, le projet Eraole de Raphaël Dinelli démontre en ce moment par des vols de longue durée (plus de 8 heures à 7000 pieds) la viabilité et l’intérêt de la solution hybride, notamment en matière de back-up en cas de panne d’une des ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.