Accueil » Test concluant pour l’aile de l’Elixir

Test concluant pour l’aile de l’Elixir

Elixir Aircraft vient de rendre public le test spectaculaire de résistance de l’aile monobloc de l’Elixir. Une nouvelle étape franchie en vue de la certification EASA CS-23 du biplace français.

14.05.2019

Test de résistance de l’aile de l’Elixir. La flèche augmente encore, jusqu'à lever chaque extremité de l'aile à plus de 50 centimètres. Contrainte affichée à l'écran : 8.6 tonnes. © Elixir Aircraft

Dans le cadre de la certification EASA CS-23, des tests structuraux doivent être effectués sur les pièces majeures. Le but est de démontrer la fiabilité des structures « OneShot » de l’Elixir. Selon le constructeur, « l’aile OneShot de l’Elixir a passé avec succès son test de résistance. Nous avions volontairement effectué une réparation majeure d’un côté de l’aile, tout en simulant des impacts à chaque emplanture afin de la mettre dans les conditions les plus extrêmes possibles. Elle a résisté à 8,6 tonnes ».

Pour Elixir Aircraft, ce test réussi démontre sécurité de la structure OneShot de l’aile. Il valide également le process de réparation et confirme que l’aile reste sûre même lorsqu’elle présente des impacts.

 

Elixir Aircraft sur tous les fronts

 

 

7 commentaires

  • MV

    Ne pas oublier que la charge appliquée correspond à la charge ultime, c’est à dire à la MTOW multipliée par le facteur de charge max. n, multiplié du coefficient de sécurité k, multiplié par le coefficient de fatigue (composite).
    Selon la CS23, cat.U, le facteur de charge max. est de +4,4G.
    Le coefficient de sécurité de dimensionnement est de 1,5
    Le coefficient de fatigue du composite est de 1,5
    La MTOW de l’Elixir est de 600 kg
    Soit une charge ultime de 600 x 4,4 x 1,5 x 1,5 = 5940kg.
    Si on fait le calcul inverse, on pourrait en déduire que :
    – l’aile de l’Elixir est dimensionnée pour une MTOW de 868 kg, ce qui est réglementairement impossible en l’état actuel des choses,
    – l’aile de l’Elixir est dimensionnée pour un facteur de charge max. de +6,37 G, ce qui ouvre la voie de la catégorie A dans la CS23… mais je ne pense pas que ce soir l’objectif des géniteurs du projet.

  • fildru

    Pour les vrilles , ça va tourner en Jouvence de l’abbé Souris , et à Pékin ils en font des marmites pour les maisons de retraite , les paysannes descendant des kilos d’herbe des montagnes , comme les garde-boue seches des robin qui pourraient prendre feu en freinant , ma tablette à saute’ en déclaration , un pour tous , tous fous !

  • Iwas

    C’est une machine de masse sûrement inférieure à 1 tonne mais approximons à 1 tonne. De là j’en déduit que cette aile peut encaisser 8G + marge en vol. Si c’est le cas du plan arrière et de quelques autres éléments notamment le bâti moteur alors c’est vraiment impressionnant.

    • GAUTROT Axel

      La machine fait 265kgs, donc bien en-dessous d’1t.

      • Jean-Mi

        MTOW 545kg annoncée il y a longtemps (n’a t’elle pas augmentée ?)
        Ne pas confondre avec la masse à vide de 265kg.
        Donc on est plutôt à 16G non ? Y’a de la marge…

      • Iwas

        J’ignorais. Ça promet donc de beaux varios ! Si le moteur est bien à injection comme je crois le voir sur le site du constructeur alors peut-être pourra-t’il également faire de la voltige ?

    • presto

      L’Elixir est prévu commercialement en Masse Max à 600kg.
      Si ce calcul a un sens (?),8600kg/600kg = 14G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.