Accueil » Toulouse-Lasbordes fermé pour risque d’explosion d’une épave de Cirrus

Toulouse-Lasbordes fermé pour risque d’explosion d’une épave de Cirrus

Depuis le 20 novembre 2020, l'aérodrome de Toulouse-Lasbordes est fermé par NOTAM. Le temps que les démineurs sécurisent une épave de Cirrus dont le système pyrotechnique de déploiement du parachute menace de se déclencher.

25.11.2020

Le SR20 comme le SR22 de Cirrus Aircraft sont équipés du système CAPS de parachute balistique de cellule à déclenchement pyrotechnique. © Cirrus Aircraft

Suite à un atterrissage viril, un Cirrus SR20 a dû être immobilisé sur l'aérodrome de Toulouse-Balma-Lasbordes. La structure ayant souffert de manière irrémédiable, l'appareil a été déclaré comme épave puis mis à la benne sur le terrain. Or, il a été remarqué que le système pyrotechnique du parachute de cellule menaçait de se déclencher à tout moment. L'aérodrome a ainsi été fermé par arrêté préfectoral et un périmètre de sécurité a été établi qui empêche encore l'accès à certains bâtiments, le...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

37 commentaires

  • Jean Mayot

    Bonjour,

    Cela montre bien que cet aerodrome est un risque majeur pour la population Toulousaine. Ne reproduisons pas un second AZF avec cet aérodrome !

    A quand la raison de la majorité et la fin du règne d’une petite partie de bourgeois s’amusant à voler sans se soucier du bonheur des vrais gens. L’égoisme ne doit plus durer.

    Prenez mon discours avec ironie même si pour moi l’aerodrome est trop bruyant et qu’il faut des mesures d’urgence pour atténuer cette nuisance. A part cela je n’ai rien à dire

    Bon week end

    • Pilotaillon respectueux

      Juste remettre les ordres de grandeurs :
      – AZF, c’était combien de tonnes de produits qui n’auraient jamais dû rentrer en contact ???
      – Le lanceur pyrotechnique du parachute du cirrus, c’est moins que la charge d’un mortier de feu d’artifice (un seul).
      Donc je conseille à Jean Mayot, à la fois de s’informer et de s’adresser aux bons interlocuteurs pour pour se remettre de son traumatisme causé par l’explosion d’AZF. Le petit aérodrôme de Lasbordes et ses utilisateurs (qui ne sont pas tous fortunés*) n’y sont pour rien.
      *Toujours pour remettre l’ordre de grandeur, le cout d’une licence de pilote privé correspond au prix d’un permis moto avec l’achat d’une moyenne cylindrée, et ça ne fait plus de bruit.

    • Raoul Volfoni

      Syndrome habituel de la personne qui parce que c’est plus pratique ou moins cher qu’ailleurs, achète ou loue une maison à coté d’un aerodrome qui existait déjà 60 ou 80 ans avant qu’elle n’arrive. Et qui ensuite ne rêve que de faire fermer l’aérodrome et de faire cesser les activités économiques ou de loisir qui y sont utilisées par des centaines/milliers d’usagers, pour un peu plus de son confort personnel ou pour une hypothétique plus-value immobilière à la revente…
      « L’égoïsme ne doit plus durer » dites vous, entièrement d’accord sur ce point, mais on ne doit pas parler des mêmes égoïstes… .

    • Pierre H

      Bonsoir Jean Mayot,

      Je lis votre message avec ironie comme vous le dite. Vous cherchez un peu la bête en disant cela mais je le prends comme une forme de blague. Seules vos dernières lignes sont sincères il me semble.

      Concernant les 2 autres commentaires, je pense que vous exagérez un peu, il faisait une sorte d humour et tout les habitants ne sont pas à la recherche d une plus value. Vous semblez autant insolent que ceux qui protègent l aérodrome.

      Pour ma part je suis un utilisateur de l aérodrome et je comprends le point de vue des habitants aussi. Les avions sont bruyants et il y a beaucoup de passage tout de même. Il faut avant tout réduire le bruit des avions afin de vivre tous ensemble. Il va y avoir de plus en plus d habitants autour de cet aérodrome et si les pratiques n’evoluent pas, il fermera et meme si cela me fait mal, je comprends. Il faudra simplement le deplacer ou etre silenceux.

      • Jean-Mi

        Le déplacer ? mais ou ? A la campagne ? Vous n’y êtes pas déjà à Lasbordes ? L’idée d’un aérodrome est aussi qu’il soit à proximité d’une ville !
        C’est comme une gare au milieu de nulle part : elle ne sert à rien ! Il y a une ou deux exemple de gare TGV au milieu de nulle part, qui sont des idioties pures et simples ! Pourtant, une gare aussi ça fait du bruit.
        Souvenir d’un gars, un ancien, à Angers qui volait à Avrillé, historique terrain des années 20 et 30, voire avant… Le gars me disait y aller à vélo depuis tout petit, et avoir toujours fait de l’avion et du planeur. Il montait la cote depuis Angers en traversant le maine. Puis un jour l’aérodrome à fermé pour cause de « voisinage » et à déménagé à 30km de là, à Marcé. Le gars en question a arrêté l’aviation pendant 10 ou 15 ans, il ne pouvait plus venir au terrain. Puis, devenu vieux, il est venu à Marcé, par manque, mais motorisé. L’aérodrome en question, superbe, énorme, moderne, est vide. Personne n’y vient par hasard, même les lignes aérienne n’y viennent plus ! Avant, à Avrillé, il y avait un arrêt de bus devant l’aérogare !

      • Pilotaillon écolo

        Jean Mayot Je prends vos mots : »insolence – protection ».
        Oui nous protégeons nos acquis, car sans plateforme, plus d’activités.
        Ajouter que « nos activités » nous les partageons avec l’écosystème populaire, citoyen et économique local.
        Vous avez des arrêts de bus, des gares et des parkings pour votre voiture. Chacun vous offre une possibilité de vous déplacer pour l’ensemble de vos activité quotidiennes. Enlevez-en un et vous détricotez non seulement les facilités mais la solidité de l’organisation locale.
        Je serais intéressé par vos propositions Jean Mayot, si vous avanciez des idées sur l’interconnexion des mode de déplacement, sur le report modal par exemple : « je prend les transports publics car au bout de mon action je préserve le foncier et la présence de nature en ville, les ilots de chaleur… », car une voiture n’est utilisée que 2 à 3% du temps.
        Vous avez une voiture ou peut-être un vélo ?
        19.000 Km2 ont été urbanisé en 22 ans, et autant de voiries et de sols étanchéifiés… pris sur les surface agricoles et naturelles.
        Bilan : les population d’insectes, la faune dans son ensemble se réduisent comme la banquise.
        Dons oui à une « verdisation » (rejets et bruits) des motorisation aéro, mais non à une forme d’individualisme déguisée : »je veux davantage au dépend d’un autre ». L’effort doit être collectif.
        Alors si vous aimez le vélo ou votre confort, et si vous n’appréciez pas d’être traité d’insolent, je vous invite à prospecter ailleurs, là où sont les véritables enjeux.

  • casajac

    il faut quand même savoir que ce dispositif pyrotechnique est homologué pour être déclenché par un pilote se trouvant à bord de l’avion, ainsi que ses passagers, c’est à dire à moins de 1 m. En général, ils survivent !!!
    Encore une fois, force est de constater que nous sommes dirigés par des incompétents..

    • Pilotaillon, recrue deuxième classe

      … un vent de précaution que notre Cher (prix du passage) Chirac a insufflé !
      Et on ne rigole pas avec : car ça sert de parachute aux hésitants, aux responsables de rien, à ceux qui manquent de temps, pour lire le nouveau règlement qui vient de sortir… Le système est centripète !
      Ca sert en définitive à ceux qui font notre quotidien, au travers de réglementations.

  • Nilgob

    La France des pionniers – inventeurs qui prenaient des risques pour faire avancer lestechniques et la societe ,est révolue….. aie aie aie pronons l’assistanat pour régresser et laisser la place ça veux qui osent,les pionniers mais avant tout il devront gravirun Himalaya de paperasse….

  • Nico

    Certe ce parachute prend des proportions enormes mais pr contre ce qui me choque le plus c est… pourquoi profiter de cette info  » aéronautique  » pour cracher sur le gouvernement? Croyais vous vraiment que les elus a paris se soucis de l aérodrome de lasbordes????
    Et puiis, si l avion explose avec l ouverture du parachute et met le feu a tout l aerodrome avec les reserves de carburant et que les maisons des riverains brulent et font des morts…..si les demineurs ne prennent pas de precautions, vous allez aussi raler contre le gouvernement? Je ti ns a preciser que je parle du gouvernement actuel mais ca pourrait aussi etre l ancien ou le futur…. De n importe quel bord politique….
    Bonne journée.

  • Christian SOLDEVILA

    Taper BRS ou GRS balistic parachute sur YouTube , vous verrez les gars travailler à l’usine en shirt et te shirt …

  • lavidurev

    Comment procede t on avec l airbag d un vehicule en cas d accident si celui-ci ne s est pas declenche pour le mettre en fourriere ?

  • MAXEIN Paul

    Fermer un terrain d’aviation pour une charge propulsive (pas explosive) c’est, lamentablement et systématiquement, une attitude « à plat ventrale » des chefs d’aujourd’hui. Instruis (peut-être) mais (sûrement) pas très intelligents. Jusqu’où nous mènerons de tels comportements… hallucinant !

  • Carbet

    Bonjour à tous

    Vous êtes étonné par cette info ? Vous ne devriez pas , c’est dans la droite ligne du comportement de notre société vieillissante qui a peur de tout et qui s’alarme sans raison pour un rien .

    Il faut dire que cette pauvre société est bien aidées en cela par une pléthore de pseudos responsables et de spécialistes autoproclamés pour qui le mot d’ordre est : Surtout pas de vague et tous aux abris . C’est le fond de commerce sur lequel ils vivent .

    Ceci à rapprocher de la peur panique que provoque un virus moins létal que certains de ses cousins provoquant une grippe dite saisonnière ……..
    Salutations

  • Mpascalm

    Ben oui , tout le monde ouvre le parapluie sans avoir pris connaissance des problèmes.
    Et c’est dans tout les domaines la même histoire , attention si jamais…..!!! Et en attendant on empêche les gens responsables de faire le travail.
    Pauvre France ,on en crève de nos loi et de nos décideurs incompétents.

  • Pilotaillon, recrue deuxième classe

    … Conclusion :
    Personne ne connait (et ne veut connaitre) le sujet et tous les pseudo-responsables ont tiré (sorti) le parachute, le Préfet en tête.
    Si l’on connaissait celui qui fait la première annonce !!!
    C’est « tous aux abris », (pour le prix de 2 fils à shunter sic) et nous allons comptabiliser les dégâts lorsque le souffle de la bombe « de papier » (administrative) sera retombée.
    Au final, tout ce qui bouge peut devenir critique, donc attendons, comme des assistés de luxe, à qui tout fait peur.
    Nous plions devant le « terrorisme juridique » de nos voisins.
    Assez perdu de temps : je retourne à mon jeu de guerre en ligne…

  • bernardbacquie
    Bernard Bacquié

    C’est purement ubuesque, mais en attendant des entreprises sont à l’arrêt, Aéraudit en particulier. Y’aura-t-il quelqu’un pour indemniser… « quoiqu’il en coûte  » ?

  • Seb

    IL doit y avoir une charge nucléaire dans le système de déclenchement du parachute? (C’est ironique)

  • Arminius

    Hé ben, il n’y a pas que dans le cirrus qu’il y a un parachute à ouverture automatique…

  • Colibri

    Le pur reflet de notre nouvelle société ou l’on aspire qu’a être sur-protégé et ou les Préfets dans leur incommensurable ignardise ne prennent aucun risque sur l’autel du sacrosaint « principe de précaution ».

  • safefly

    Bizarre qu’on puisse mettre un avion « à la benne »: ça ne semble pas très responsable ne serait-ce que d’un point de vue écologique…
    D’autant que techniquement, jeter purement et simplement un dispositif pyrotechnique actif ça parait être une aberration, peut-être même criminelle: il y a clairement mise en danger de la vie d’autrui.
    Ce serait bien de connaître le contexte avant de mettre en cause les décisions des autorités placées en situation d’urgence par une action qui apparaît -pour le moins- irréfléchie…

    • Jean-Mi

      Prenons les éléments calmement. Cet avion à subit un atterrissage dur, occasionnant des dégâts structurels jugés irréparables. L’avion est donc jugé involable, irréparable, et va partir à la casse.
      Tout comme votre voiture quand elle part à la casse, on ne la jette pas telle quel dans un trou en recouvrant de terre… On démonte d’abord tout ce qui est en état de marche ou individuellement réparable. Ces pièces seront inspectées et éventuellement réutilisée ou vendue en occasion.
      Pour l’avion , ce sera pareil, il sera « déconstruit ». Il faut donc démonter « les bouts » réutilisables, proprement. Moteurs, avionique, sièges, gouvernes, capots, roues, freins, etc, etc, etc…
      La cellule et autres pièces cassés seront ensuite jetées. Principalement du composite, à recycler.

  • Le titre est un peu tapageur non?
    Risque d’explosion d’un Cirrus ……
    Il ne s’agit que en une cartouche pyrotechnique qui n’entraîne pas l’explosion de l’avion, heureusement sinon pas très utile le parachute!
    Là fermeture à dû une fois de plus faire l’objet d’un principe de précaution exagéré,
    L’isolement de l’épave aurait pu être suffisant pour éviter tout curieux qui pourrait effectivement déclencher le système et être blessé par la fusee.

  • Jean-Mi

    C’est vrai ça ! On fait comment pour démonter un airbag douteux sur une bagnole accidentée ? Parce que y’a un garage à coté de chez moi et ils n’ont jamais fermé le quartier pendant trois jours pour démonter ça…
    Dois-je porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui ?
    Non mais on rêve ! Un terrain fermé intégralement pour pouvoir démonter tranquille un boitier de fusée pyro dans une épave derrière un hangar !
    C’est du foutage de gu…
    Et encore, on dit épave, mais cet avion ressemble toujours à un Cirrus, à part le fait qu’il est criqué et délaminé de partout… Le démontage se fait donc comme dans le manuel, sans intervention étrange.
    Quelle mascarade !

  • philair

    Commentaire à 2 balles.. Pardon… 0,3€.. venant d’un pilote de cagette qui se croit invincible. Regardez dans le dico la définition de l’humilité… je suis sûr que ça peut vous faire réfléchir si ce n’est pas le cas faites attention à vous… des champions du monde vous attendent.

  • Arthur

    heureusement que nous ne sommes pas en guerre, fermer un terrain pour de simple charges pyrotechnique de parachute, c’est à croire que la benne où se trouve l’épave du Cirrus soit en bordure de piste….

  • rod

    7 jours pour désamorcer une charge pyrotechnique !!! Putain, les pastis font 39 Litres et les saucisses 50 kilos dans votre pays !!! Et les démineurs ne travaillent que la nuit, avec des lunettes de soleil et une cagoule. Et en plus, leurs deux mains gauche sont liés dans leurs dos…. Mais quelle blague….

  • patrico

    Cette histoire ne jouera pas en faveur de notre bel et indispensable Aérodrome de Toulouse Balma Lasbordes ! Avec l arrivée des new écolos bobos des grandes Metropoles qui ne supportent pas le chant d un coq ! Ou le clocheton de la Chapelle ! Ainsi va l Aéronautique Toulousaine….

    • C.

      😅 😂 🤣 ça c’est bien envoyé … Et toc ! 😂😂🤣🤣

      • Motorcycleman

        Pour empêcher le déclenchement de ce type de dispositif, il suffit de débrancher la batterie et de relier les deux câbles qui étaient branchés dessus. Évidemment, si la foudre tombe sur l’avion, la charge pyrotechnique risque quand même de se déclancher.
        Les chances pour que cela se produise pile au moment où un autre avion passe à côté sont quand même extrêmement faibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.