Accueil » Un melting pot français de la mobilité aérienne urbaine

Un melting pot français de la mobilité aérienne urbaine

Que du beau monde. Le récent appel à manifestation d'intérêt international pour la structuration d’une filière mobilité aérienne urbaine lancée par la région Île-de-France et ses partenaires a réuni 150 candidatures à travers 25 pays. Parmi les 30 lauréats : Airbus, Dassault, CAE, Pipistrel, Ehang, Volocopter, ONERA, Polytechnique ou encore l’ENAC et Air France.

18.01.2021

L'expérimentation francilienne d'aéromobilité urbaine débutera en 2021 avec le "taxi volant" multirotor électrique VoloCity de Volocopter. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Afin de réunir « un écosystème autour de la mobilité aérienne urbaine en Île-de-France », le Groupe RATP, le Groupe ADP et Choose Paris Region ont lancé le 1er octobre 2020 un appel à manifestation d'intérêt international, avec le soutien de la Région Île-de-France. Cette initiative a permis de recevoir 150 candidatures venant de 25 pays. Une trentaine de lauréats ont été choisis, afin de pouvoir réaliser dès juin 2021 des expérimentations sur la zone de test à l'aérodrome de Pontoise -...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

  • Bert

    Bonne remarque, selon moi, mais une piste à étudier, on pourrait commencer par ne plus éclairer a giorno les vitrines des vendeurs de voitures et les énormes publicités lumineuses, les panneaux publicitaires urbains…

  • Catherine Bouroullec
    Catherine Bouroullec

    Je me pose une question, peut-être iconoclaste dans cet océan de novlangue et de bien-pensante.
    Les riverains seront-ils invités à baisser leur chauffage électrique, à éteindre lampes, TV et micro-ondes les soirs d’hiver, sous peine de faire sauter le réseau de RTE pendant que tous ces « nouveaux engins de mobilité urbaine » seront mis en recharge ?
    Moi je dis ça, j’dis rien, surtout avec les messages d’alerte « pic de consommation » entendus la semaine dernière…..

    • Stampe

      si on essaye de répondre aux demandes « vertes » de diminuer la production d’origine nucléaire, il faudra de toute façon couper lampes, chauffages, cuisinières et fours sans attendre les eVTOL…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.