bose A20

Accueil » Aviation Générale – brèves » Wingly s’expatrie provisoirement en Allemagne

Wingly s’expatrie provisoirement en Allemagne

Les trois fondateurs de Wingly, sur l'aérodrome d'Egelsbach (Francfort). © Wingly
Les trois fondateurs de Wingly, sur l’aérodrome d’Egelsbach (Francfort). © Wingly

A la suite de la mise en place de la réglementation française dérogatoire du 24 août 2016 régissant le coavionnage, les plates-formes spécialisées ont pris un coup dans l’aile. Leur activité est réduite à leur plus simple expression. Du coup, Wingly qui a ouvert début 2016 une plate-forme dédiée à l’Allemagne, a décidé d’aller s’installer à Berlin, en attendant d’y voir plus clair. L’EASA devrait en effet se prononcer sur les réserves émises par la DGAC au nom de la France, à propos du coavionnage. L’Agence a en principe jusqu’au 26 septembre 2016 pour le faire.

Quelque soit le retour de l’EASA, une hypothétique libéralisation du coavionnage en France n’est pas envisageable à court terme. D’où la décision de Wingly de se tourner vers le marché porteur que représente l’Allemagne. « Nous totalisons actuellement entre 50 et 100 passagers par semaine en Allemagne, alors que nous avons atteint que 10 passagers par semaine en France, au maximum », constate Bertrand Joab-Cornu, l’un des fondateurs de Wingly.

« Loin de là l’idée d’abandonner la France mais avec la dérogation de la DGAC, notre activité est presque à « zéro » au sein de notre cher hexagone. Il nous est donc plus stratégique d’aller faire fonctionner ce qui fonctionne en attendant que la situation se décante en France. En Allemagne, nous sommes accompagnés par une joint-venture entre l’entreprise de media allemand Axel Springer et le Plug&Play accelerator, une référence dans l’accompagnement de start-up dans la Silicon Valley ».  Wingly a également mis en place un partenariat avec Bose qui permet aux pilotes Wingly de tenter de gagner un casque Bose A20. « C’est aussi une preuve que malgré les barrières qui se dressent face au coavionnage, que des acteurs de renom nous font confiance« .

Wingly va aussi mettre à profit cette période pour monter en puissance en Grande-Bretagne. G.R.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Bannière Tbm910