Accueil » Boeing 707 Allemands en péril

En février 2021, l'aéroport d'Hambourg annonçait ne pas avoir de solution pour préserver le Boeing 707 de la Lufthansa D-ABOD exposé en bordure de son enceinte et que son démantèlement était inévitable. Une association tente malgré tout de sauver le plus ancien jet civil allemand.

22.05.2021

Le Boeing 707 d'Hambourg tel qu'il se présentait en 2018 © rettet-b707-dabod.de

Après son retrait du service survenu au milieu des années 70, le Boeing 707 fut utilisé par Lufthansa Technik pour la formation des mécaniciens. Au début des années 2000, il fut revendu pour un Euro symbolique à l’aéroport. Fraîchement repeint, il était alors en superbe état. Il changea ensuite de livrée plusieurs fois, servant pour des tournages de télévision ou comme attraction lors des journées portes ouvertes. Mais le temps a passé… Aujourd’hui, des passionnés se mobilisent pour tenter de sauver l’avion. La tâche de s’avérer rude et incertaine. Association pour le sauvetage du Boeing 707 D-ABOD

La compagnie allemande exploita une trentaine de 707 jusqu’au milieu des années 70. Une partie de cette flotte fut revendue. Deux 707 avaient été toutefois préservés en Allemagne, le D-ABOD d’Hambourg ainsi qu’un autre à Tegel.

Ce dernier, en fait l’ancien 4X-ATB d’El Al, célèbre pour avoir été victime d’un détournement le 6 septembre 1970, fut offert en 1987 par Boeing à la Lufthansa et exposé, repeint aux couleurs du D-ABOC, comme un symbole à l’entrée de l’aéroport, deux ans avant la chute du Mur. Quelques années plus tard, il fut finalement poussé dans un coin loin des pistes et des visiteurs.

Le 16 septembre 1960, sur la base de la Lufthansa à Francfort, le maire de Berlin, Willy Brandt, baptise le Boeing 707 de la Lufthansa, immatriculé D-ABOC, du nom de « Berlin ». © Lufthansa

Avec la fermeture de l’aéroport, bien dégradé et alors que les collectivités locales se sont opposées à son transfert à Tempelhof où la place ne manquait pourtant pas pour l’accueillir, il était devenu gênant. Il est actuellement en train d’être découpé par des pelleteuses et certaines de ses pièces feront l’objet d’une prochaine vente aux enchères.

Le 707 berlinois en cours de destruction. © Tegel bleibt offen B.I.

C’est l’épée de Damocles qui pend au-dessus du Boeing d’Hambourg désormais.

FrM

 

 

L’aéroport de Berlin-Tegel définitivement fermé

Retrouvez nous en podcast et vidéo

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.