Accueil » Le Père Noël s’habille en Barnstormer

Le Père Noël s’habille en Barnstormer

C’est la nouvelle marque française de polos à coloration aéronautique qui monte. C’est aussi un pari qu’est en train de gagner un jeune couple de passionnés qui s’est lancé dans la confection par hasard, mais pas sans talent.

17.12.2016

Maxime et Victoria au meeting aerien de l'Amicale Jean-Baptiste Salis, en mai 2016. © Sebastien Rande / Studio Cui Cui

Victoria raconte que tout est parti du cadeau que lui a fait Maxime : un polo sur lequel le jeune homme avait fait broder un dessin original de GeeBee, cet avion en forme de tonneau flanqué de deux moignons, emblématique des courses de pylônes, des débuts de l’aviation. De fil en aiguille, les deux amoureux ont créé une première collection de cinq avions mythiques qui leur parlaient et dont les droits étaient tombés dans le domaine public.

Première apparition publique de Barnstormer au meeting aérien de la Ferté-Alais où les polos étaient présentés autour d’une réplique d’un Nieuport 24 que Maxime réalise à partir d’un kit. © Barnstormer

En guise d’étude de marché, ils sont allés tester leurs créations au meeting de la Ferté-Alais. Ils avaient fait confectionner 200 polos. Ils en ont vendu 300. C’était en 2014 : la petite entreprise était lancée. Les premiers acheteurs ont été séduits par la qualité des produits, la finesse des broderies, la souplesse des vignettes tissées qui figurent les patchs.

L’Oiseau Blanc par Barnstormer

Le polo et sa boîte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les premiers clients ont aussi été emballés par la boîte dans laquelle est vendu chaque polo. Cette boîte en carton raconte l’histoire de l’avion qui est reproduit sur le vêtement. Elle renvoie également à la manière dont la référence aéronautique est déclinée. L’étiquette d’entretien est ainsi intitulée « manuel de maintenance».

Echange d’image… Barnstormer apporte son soutien à des associations de sauvegarde du patrimoine aéronautique. © Barnstormer

Pour faire leur essai, Victoria et Maxime ont fait appel à des couturières françaises et à un atelier de confection situé près de Nantes. Par un concours de circonstances, ils ont acheté, aux Etats-Unis, un lot de 3.000 tonnes de coton bio ; une quantité qui les pousse à réussir. Et c’est à partir de ce lot qui est teint en France que sont fabriqués les polos et prochainement les chemisettes. Ils ont en effet fait le choix de ne travailler qu’avec des artisans français. Au fil de la création par Victoria de nouveaux produits, le réseau s’élargit, sans déborder des frontières hexagonales.

Et d’ailleurs, il y a de plus en plus de modèles d’avions français dans la collection : l’Oiseau Blanc, le Rafale, les Alpahjets de la Patrouille de France… Barnstormer est entrain de se faire son nid dans le paysage aéronautique français.

Gil Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.