Accueil » Défense – brèves » 823 passagers pour le vol Reach 871 au départ de Kaboul

823 passagers pour le vol Reach 871 au départ de Kaboul

C’est donc maintenant officialisé : le C-17 du vol Reach 871 est bien le détenteur du record de passagers emportés. © US Air Force

Un nouveau décompte crédite le C-17 du vol Reach 871 d’un nombre record de passagers au départ de Kaboul.

Le 15 août dernier, un C-17 de l’US Air Force avait décollé de Kaboul avec plusieurs centaines d’Afghans entassés dans sa soute. La foule de passagers en attente d’embarquement s’était précipitée dans l’appareil et le commandant de bord avait décidé de décoller avec cette charge plutôt que de perdre du temps à faire évacuer l’avion.

Il avait alors estimé avoir 800 passagers à bord, mais à son arrivée à destination, l’US Air Force avait officiellement réduit ce chiffre à 640. Après...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

9 commentaires

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Catherine Bouroullec

    Pauvres gens ! Bravo aux Américains pour leur efficacité (au moins dans cette circonstance précise).
    En effet, à quoi cela aurait-il ressemblé de faire descendre les personnes « en trop » sous prétexte d’assurer leur sécurité, et de les abandonner de facto à une mort presque certaine aux mains des fanatiques ? Je suis sûre que cette pauvre cargaison n’a même pas approché la MTOW du mastodonte !
    Quant aux grands donneurs de leçons français, ça parlemente et ça bombe le torse, mais on attend toujours des interventions pratiques de leur part, si je ne m’abuse….

    Répondre
    • « pauvres gens » ? ….. quand on sait ce qu’ils sont, ce qu’ils ont dans la tête, ce que leurs semblables ont déjà fait depuis qu’ils se sont répandus en Europe, on ne fait pas ce genre de commentaires (sauf si l’on a gobé devant son téléviseur toute la propagande larmoyante visant à en faire venir toujours plus – après avoir cherché à vider le Rwanda, puis la Syrie, maintenant l’Afghanistan)
      Savez-vous (de tête, sans chercher sur internet) ce qu’est le bacha bazi ? sinon, instruisez-vous avant de donner votre avis. Et pour info je me suis posé une paire de fois à Kaboul…
      Votre commentaire sur le manque d’interventions françaises est également totalement inapproprié – vous avez vu la vidéo de l’A400 qui décolle en lâchant ses leurres ? (même si les Anglo-saxons évitent soigneusement comme d’habitude de dire que c’est un avion français)

      Les talibans ont gagné, d’autres ont perdu (à commencer par les US) et voilà, il n’y a pas à discuter. Je comprends ce que peuvent ressentir les talibans, après des années à crapahuter dans les djebels à se faire bombarder. Essayez de vous mettre à la place de conquérants, quels qu’ils soient, si vous y arrivez – mais je doute que l’éducation nationale vous y ait préparée.
      Donc quand on a perdu, on dégage le plancher (pour la « coalition ») Et pour ceux qu’on évacue, il fallait se battre quand c’était le moment.

      Répondre
  • Et vous êtes tous là, à chercher quel avions aura le « ,record  » du plus gros transport de « personnes  » en 1 fois.
    Dans la situation actuelle, vous « jouez à ce jeu » , Bande de triste sire que vous êtes tous.

    Répondre
    • Je compatis au sort des afgans et expatriés travaillant là bas mais il faut comprendre que ce commandant de bord a pris des risques certes calculés pour évacuer ces gens là! .
      Je dis bravo au vu de la situation d(urgence!!…..Et espère qu’il y en aura d’autres sauvetages!…..
      Qu’auriez-vous fait à la place du commandant de bord de surcroit un militaire?…..Il faut réfléchir avant à la situation!…..
      NB: 823 pax : environ 61 tonnes. C’est rien, il y a eu un précédent en israel!

      Répondre
      • par Jean-Pierre BOURGEOIS

        Sans hésitation on aurait fait comme lui, c’est ça le rôle du CDB, savoir s’asseoir sur les règles quand la situation l’exige.

        Répondre
  • par Jean-Christophe Bacquié

    Bonjour,
    Je ne crois pas que ce soit un record .
    En 1991 Israël a mené à bien l’évacuation des juifs d’Ethiopie avec l’efficacité dont ils sont coutumiers.
    Ce fut l’opération Salomon avec 14000 personnes transportées en Israël en 36 heures.
    Un Boeing 747 d’El Al aurait notamment décollé avec 1222 passagers.
    A l’époque, j’avais lu que l’avion avait été vidé de ces sièges.

    Répondre
    • Le 747 d’El-Al à Addis-Abeba…. j’allais le dire (opération Salomon)
      Il est d’ailleurs intéressant de noter que ces évacuations massives, qui partaient d’un bon sentiment, ont crée d’énormes problèmes d’intégration en Israël (je vous laisse deviner pourquoi)
      Il y eut en 1989 les évacuations de Mauritaniens de Dakar vers Nouakchott, et réciproquement pour les Sénégalais. Les rotations furent effectuées par les Transalls de l’Armée de l’air du détachement de Dakar. On chargeait en volume, aidé en cela par le fait que les douaniers des deux pays avaient à chaque fois délestés de leurs bagages toutes ces personnes avant leur embarquement….
      Et je vous signale aussi la belle histoire racontée ici (une époque révolue au Tchad)
      http://aviateurs.e-monsite.com/pages/1946-et-annees-suivantes/107-dans-un-c-47.html

      Répondre
  • par Patrick PERRIER

    Il y a 30 ans un autre vol record avait été établi par un Boeing 747 d’El Al (avec ses sièges démontés pour l’occasion) qui avait décollé d’Addis-Abebba avec 1222 passagers vers Israël durant l’opération Salomon, destinée à évacuer des juifs d’Ethiopie menacés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.