Accueil » Accident d’une Gazelle en Côte d’Ivoire

Accident d’une Gazelle en Côte d’Ivoire

L'hélicoptère du 3ème RHC s’est écrasé le 10 juillet 2018 au cours d’un vol d’entrainement. Le pilote a été tué et le chef de bord gravement blessé.

11.07.2018

Une Gazelle en vol d’entraînement en Côte d’Ivoire pendant l’opération Licorne, en 2005. © Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

Le lieutenant Alexandre Arnaud, âgé de 25 ans, est décédé hier à 16h45 heure locale dans l’accident survenu à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Abidjan, dans le secteur du Grand Bassam. Sa Gazelle participait à une mission d’entraînement entre les forces armées françaises et ivoiriennes. A la suite de l’accident, le chef de bord et le pilote, gravement blessés, ont été évacués dans un premier temps par voie routière vers la base militaire de Port-Bouët. Le pilote y est décédé des suites de ses blessures. Le chef de bord est en cours d’évacuation vers la France à bord d’un Falcon médicalisé de l’armée de l’Air.

Le lieutenant Alexandre Arnaud, décédé le 10 juillet 2018 en Côte d’Ivoire. © Ministère de la Défense

3 commentaires

  • d'Albronn

    bonjour,
    je pense que les circonstances et les causes présumées de l’accident sont plus intéressantes pour les lecteurs d’AERO-BUZZ que l’indication nécrologique.

    • Gil Roy
      Gil Roy

      « Présumées ». Et bien précisément, Aerobuzz.fr s’interdit de présumer lorsqu’il s’agit d’accidents d’aviation. Nous savons par expérience que ce n’est pas sur un plateau de télévision qu’on identifie les causes d’un accident. Le temps des médias n’est pas celui des enquêteurs. Ce n’est pas une raison pour se lancer dans les supputations. Désolé de vous décevoir.

    • Michel BOUR

      Bonjour
      Dans la diffusion de l’information il y a 2 solutions. Celle de la sagesse consistant par respect des victimes, de ne pas s’engager dans des supputations sans preuves. C’est ce qui est fait ici… Pour la suite allez sur le site du BEA. Ne soyez pas pressé. Les enquêtes sont menées en profondeur ce qui explique des délais importants.
      La 2éme solution est de vite courir sur les Chaînes rapace de l’évènementiel passant outre la pudeur envers les victimes. Diffusant une information type sensationnelle, rarement vérifiée et baladant le téléspectateur (entre 2 pages de publicité) dans des discutions du type Café du Commerce qui ne débouches sur rien.
      Aérobuzz c’est mieux que cela. Seul ceux partageant la passion de Clément Ader comprendront.
      Un fidèle lecteur
      Cordialement
      Michel BOUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.