Accueil » DCI développe sa formation en guerre électronique

DCI développe sa formation en guerre électronique

Défense Conseil International (DCI), diversifie son offre de formations en proposant aux armées européennes de se perfectionner dans les problématiques de la guerre électronique liée aux hélicoptères et avions de transport. L'objectif est de renforcer la protection des "plateformes lentes" vulnérables et très exposées.

26.10.2017

DCI utilise le logiciel IRES (Infrared engagement simulator) pour simuler et visualiser une confrontation entre un aéronef et un missile de type MANPAD équipé d’un auto-directeur Infra-Rouge (IR) © DCI

Dans un contexte de guerre électronique en perpétuel changement, face à l’évolution rapide des menaces et des technologies, DCI a développé une formation dédiée aux pays européens pour renforcer la protection des hélicoptères et des plateformes dites « lentes » telles le transport tactique.

En résumé, la guerre électronique consiste en la détection des menaces par le bruit et le mouvement. Précédemment, la menace était principalement constituée de missiles qui étaient tirés sur un avion. Il fallait quelques minutes pour les détecter et quelques secondes pour réagir. Les conflits ont évolué aujourd’hui et se sont déplacés dans les zones urbaines où la détection de bruits et de mouvements est plus compliquée. Dans ces zones, des appareils lents sont souvent utilisés, comme les hélicoptères, plus sensibles aux menaces avec des signatures radar faibles telles les roquettes et armes de petits calibres.

Un groupe d’officiers issus des armées belges et autrichiennes a pu bénéficier d’une semaine de formation sur le sujet. L’objectif est de renforcer les connaissances sur les menaces existantes, leur détection et d’identifier les réponses appropriées, via les systèmes de protection dans les domaines de l’acoustique, de l’infrarouge et de l’électromagnétique.

DCI a réuni des experts issus du milieu de la défense, de l’industrie et de la recherche pour mettre au point cette nouvelle formation. Le but est également de faire le point sur l’état d’avancement des technologies pour la prise en compte des menaces difficiles à détecter.

F.M.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.