Accueil » La maintenance prédictive s’invite dans le radar du Rafale

La maintenance prédictive s’invite dans le radar du Rafale

Depuis le début du mois de septembre 2018 et à l’initiative de Thales, une poignée de radars RBE2 des Rafale de l’armée de l’Air expérimentent l’utilisation d’un HUMS.

27.09.2018

Contrairement aux idées reçues, les équipements électroniques s’usent aussi progressivement à la manière des éléments mécaniques. Mais les signaux d’usure sont plus difficiles à détecter, faisant de la maintenance prédictive un art plus complexe à maitriser… © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

Les Health and Usage Monitoring System, déjà bien présents sur les moteurs aéronautiques, montent maintenant à bord des radars pour en suivre précisément l’état technique. Les HUMS enregistrent les données et mesurent en temps réel le bon fonctionnement de différents composants. C’est une première étape, indispensable, vers la maintenance prédictive des composants électroniques les plus complexes.

Thales a d’ores et déjà prévu que les futures nacelles de désignation laser Talios ainsi que les radars Searchmaster des Atlantique 2 seront équipés en série de tels systèmes de surveillance et de collectes de données. L’équipementier prévoit de réaliser une part croissante de maintenance prédictive sur ses équipements embarqués, ouvrant ainsi la voie à des contrats d’entretiens plus efficaces et, c’est bien l’idée finale, plus juste pour l’industriel comme pour l’utilisateur… F.L.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.