Accueil » La Suisse relance l’achat d’avions de combat

La Suisse relance l’achat d’avions de combat

La patrouille aérienne suisse porte fièrement les couleurs de la confédération helvétique dans le ciel européen

A partir de 2030, la Suisse va pouvoir commencer le renouvellement effectif de sa flotte d'avions de combat. © Forces aériennes suisses

Les suisses approuvent à seulement 50,14% l’achat d’avions de combat. Un résultat obtenu au ras des marguerites pour le Conseil fédéral qui doit désormais choisir parmi quatre avions : Rafale, Super Hornet, F-35A et Eurofighter.

Le moins que l’on puisse constater, est que les suisses sont divisés sur la question du remplacement des F/A-18 : 50,14% y sont favorables, contre 49,86% y sont opposés. Un peu moins de six électeurs suisses sur 10 ont participé à la votation du 27 septembre 2020. Il apparaît aussi que le rejet est plus sensible en Suisse romande.

Malgré le faible écart, entre le « oui » et le « non », le « oui », l’ayant emporté, le Conseil fédéral a désormais la voie libre pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Nos « amis » Suisse, feront comme les autres europeens, ils acheteront des F.35, les americains etant les meilleurs bakchisseurs……

    Répondre
  • Que l’on ne veuille ou non : « devis pacem parabellum »

    Répondre
  • c’est parfait. on recommence. comme sa, ceux qui ont trichés durant le premier volet de ce scandale a la Suisse vont pouvoir a nouveaux tricher, refaire gagner le F35, retoucher a nouveaux des dessous de table et des pots de vins. La transparence a la Suisse, elle est aussi opaque que votre système bancaire. Mais quel mascarade.

    Répondre
  • Bonjou ,
    Ex pilote de chasse ,dans les années 1960 , je pense que le système Arrow 2 d’Israel serait plus efficace . Je ne vois pas la Suisse attaquer un autre Pays ? !!!

    https://fr.timesofisrael.com/test-reussi-pour-le-nouveau-systeme-de-defense-antimissile-arrow-2/

    Le système Arrow 2 avait été pour la première fois déployé au mois de mars 2000. Sa première utilisation opérationnelle rapportée remonte au mois de mars 2017, où il avait été utilisé contre un missile syrien sol-air qui avait été lancé vers un avion israélien. A l’époque, des informations avaient laissé entendre que le missile avait coûté presque trois millions de shekels.

    Tandis que des centaines de milliers de roquettes et de missiles sont pointés vers l’Etat juif depuis Gaza, le Liban, la Syrie et l’Iran, Israël possède l’un des systèmes de défense anti-aérienne à plusieurs niveaux les plus avancés, créés pour intercepter les missiles à courte, moyenne et longue portée.

    Répondre
  • En tout cas félicitations à nos voisins helvètes pour leur sens civique! 60% de participation pour une question aussi spécifique, ça ne peut faire que des envieux (dans un certain hexagone notamment…).

    Répondre
  • par Aff le loup phoque

    Vu la marge majoritaire, l’espace aérien, le champ des menaces et le fort interventionnisme internztional un seul Rafale serait utile ! Et puis faut livrer la Grèce…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.