Accueil » Le Japon crée son commandement spatial

Le Japon crée son commandement spatial

Une fusée japonaise H2-A au décollage. L’industrie japonaise des lanceurs garantit à Tokyo une autonomie d’accès à l’espace. A l’instar des autres pays installés en orbite, le Japon doit maintenant travailler à la protection de ses satellites en service. © JAXA

Le ministère de la défense japonais va bénéficier en 2020 d’un budget record de 5,2 trillions de yen (environ 44 milliards d’euros), fruit d’une croissance ininterrompue au cours des huit dernières années.

Sur le modèle de plusieurs autres pays, et tout récemment de la France, les armées japonaises vont notamment bénéficier d’une rallonge budgétaire permettant la création l’an prochain d’un commandement de l’espace, dépendant des forces aériennes, pour surveiller les opérations en orbite terrestre. Parmi les chantiers attendus figurent le développement et la mise en œuvre d’équipements permettant de détecter les attaques électromagnétiques contre les satellites japonais, ou encore la mise en œuvre d’un télescope optique pour surveiller l’environnement de ces  mêmes...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.