Accueil » Le « masque de Zorro » pour l’Airbus A321LR de la Luftwaffe

Le « masque de Zorro » pour l’Airbus A321LR de la Luftwaffe

Qu'on se le dise, le masque est à la mode ! Les premières photos de l'Airbus A321LR de la Luftwaffe révèlent une coquetterie esthétique qui n'avait pas été affichée sur les documents publiés lors de l'acquisition de ces avions.

9.09.2021

Le premier A321 de la Luftwaffe se dévoile. © Lufthansa Technik


Il arbore un élément de décoration instaurée par Airbus sur ses avions les plus récents, notamment l'A350, qui voit les vitres du poste de pilotage entourées de noir. Si de nombreux avions volent ainsi, cette fantaisie est assez rare pour un avion militaire.  Il n'en fallait pas plus pour que nos voisins ne parlent d'un masque de Zorro !

[caption id="" align="alignnone" width="1000"] La décoration, tout en sobriété, prévue initialement pour les A321 de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • Patrick Louis

    Les pilotes militaires allemands ont en général plus d’humour que leurs homologues civils … (je le sais : je les ai côtoyés en tant que pilote privé et, ne ricanez pas de suite, ce n’est parce que je me suis fait intercepter en vol !).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.